Le Doudou de Mons

Notice pour un bon doudou

A Mons, le Doudou, c'est le nom populaire d'une semaine de grande liesse, dont la ducasse rituelle constitue l'apogée au cours du week-end de la Trinité. Ses origines remontent au XIVe siècle. Le 25 novembre 2005, à 11h, l'UNESCO a proclamé le Doudou «  Chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'Humanité ».

Retrouve les informations sur le site officiel : Le Doudou à Mons

Selon Wikipedia, l'origine de la fête remonte au Moyen Âge. Ses origines sont difficiles à fixer avec exactitude. Elle est attestée depuis le XIIIe siècle (la première mention connue date de 1248). Il s'agit d'une procession de ducasse avec un « tour » en l'honneur de la patronne de la ville.

Une tradition tenace mais erronée, en fait une procession de peste. De fait, le 7 octobre 1349, la région subissant une épidémie de peste, la fameuse peste noire, les autorités organisèrent une procession des reliques de sainte Waudru, patronne de la ville et de la collégiale montoise : elles furent amenées dans un char jusqu'aux bruyères de Casteau, à l'emplacement actuel du SHAPE, et furent réunies avec les reliques de saint Vincent de Soignies, époux de Waudru. L'épidémie cessa. Le miracle fut attribué à sainte Waudru et on décida de répéter la procession tous les ans.

En 1352, sa date est définitivement fixée au dimanche de la Trinité. Les compagnies bourgeoises firent le « Lumechon » de 1356 sur la Grand-Place devant le roi Jean le Bon. La Confrérie « Dieu et Monseigneur Saint-Georges » apparaît en 1376, sous l'impulsion de Guillaume III de Hainaut. Ses statuts sont fixés en 1380. À partir de cette date, cette confrérie participe au cortège. Elle est constituée de membres de la noblesse, du mayeur et des échevins. En 1440, elle inclut à la procession un mystère, reconstitution du combat de saint Georges contre le dragon. La popularité de saint Georges dans la région est due à l'interférence de l'histoire du saint avec une légende locale, celle de Gilles de Chin. On prétend en effet que celui-ci tua un monstre dans les marais de Wasmes au XIe siècle. Le dragon serait en fait un crocodile de Libye ou d'Égypte tué par le chevalier lors de la première croisade.

Recevoir mes gracieusetés

Une fois par mois, tu seras informé des nouveautés du site, des textes et des lectures. Nous pourrons partager sur tes préférences et tes avis sur ces livres !

La fête de la ville, la tradition

Quand commence-t-elle ? Officiellement ou officieusement ?
Eh bien selon le choix de chacun, vous pouvez aller aux concerts du jeudi soir, d'ouverture du doudou au marché aux herbes, et assister ensuite au grand concert de la grand'place, le vendredi soir, qui ouvre officiellement les festivités.

Je ne peux pas tout dire en un article et je peux juste te parler de ce que je connais, c'est à dire un peu, par contre, si tu veux vraiment en savoir plus, regarde le document de la ville de Mons.

Quelle est la tenue à porter ?
De base ? Du rouge et du blanc, les couleurs de la ville.
Ensuite, si tu es un(e) puriste, tu vas porter un haut rouge et un bas blanc ou inversement selon ta motivation pour la lessive plus blanche que blanche. Et bien sûr, si tu veux participer à tout, tu vas en prévoir plusieurs, une pour le concert du vendredi, une pour la répétition du samedi et une pour le combat du dimanche. La base, quoi !

Et si tu aimes les accessoires, tu vas trouver des bracelets, des boucles d'oreilles, des sacs, des foulards, des chapeaux, des porte-clé, des verres et tant d'autres garnitures bien jolies qui te permettront d'agrandir ta collection à mesure du temps qui passe.

Se préparer

Révise tes classiques, déjà :

La musique du doudou, c'est la base !

Le samedi

Le samedi, les festivités commencent vraiment.
Le dragon sort de son antre, tu peux aller rencontrer les acteurs du Doudou à la collégiale Sainte Waudru et améliorer ta collection de souvenir ou d'équipement pour l'année suivante.

Tu as aussi une grosse journée le samedi, ne crois pas que t'es là pour vider des pintes, non mais ho ! Le samedi, tu t'entraînes pour le dimanche.
Regarde ça pour te donner une idée

Si tu es étudiant et que tu as des examens cette année, c'est bien dommage. Reviens l'année suivante. Ben oui, désolée pour les étudiants Montois. Réviser ou guindailler, il faut choisir ! 

Tout comme le samedi après-midi, la messe ou la répétition dans la cour de l'hôtel de ville ?

La procession

Nous avons les remparts qui nous mettent l'ambiance dès que nous sommes regroupés pour attendre une animation.

Si tu as la mauvaise idée d'être malade durant ce week-end, tu peux encore le suivre sur Télé MB.
La chaîne régionale de Mons, quoi, tu ne connais pas ? 

Maintenant, oui.

Regarde la présentation pour te faire une idée du dimanche

Et donc, tu peux suivre le combat en direct, à la télévision.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi !Et partageons autour des livres

Rejoins-nous pour recevoir mensuellement les doses de Gracieuse. Tu y trouveras des retours de lecture, des nouveautés sur les livres et d'autres sujets !