fbpx

Interview de la chroniqueuse Lou des bois

Lou a plusieurs casquettes, elle est libraire, tu peux commander tes livres chez elle.

Elle est chroniqueuse, elle lit, elle promotionne, elle vend, retrouve toutes ses activités ici

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous la chroniqueuse

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

 

1.    As-tu un(e) assistant(e) pour t’aider dans cette activité, comme moi ? (dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

 Alors, j’aimerais beaucoup…. Mais non. Je n’ai pas d’assistant.e, peut-être que ça viendra un jour. C’est d’ailleurs quelque chose que j’espère avoir un jour pour la librairie, mais pour mon blog je suis seule à bord !

 

2.    Présente-nous un de tes rituels de chroniqueuse ?

 Je n’ai pas vraiment de rituel. Sauf si être à en retard et avoir une PAL plus grande que moi sont des rituels ! Haha !
Mais sinon, j’ai une grande tendance à terminer les livres avant de dormir, peu importe à quelle heure je dois me coucher, je VEUX terminer un service presse avant de dormir et c’est comme ça… tous les jours. Autant te dire que j’ai tendance à me coucher tard, voire très tard, pour pouvoir terminer mon service presse et le lendemain, j’écris la chronique dans la foulée. Je ne commence pas de nouveau livre tant que je n’ai pas écrit ma chronique, c’est un peu ma règle d’or. Et du coup, je suis plutôt un livre par jour, souvent plus le week-end. Mais là encore, avant d’enchaîner, je fais une pause rédaction de chronique !

 

3.    Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

 Pas de programme précis, je pense que j’aimerais juste passer des heures et des heures à échanger avec lui/elle. J’aime beaucoup connaître les « coulisses » d’écriture, étant moi-même autrice, cela m’intéresse toujours de voir ce que les auteur.ices pensent, font et utilisent.

 

4.    Décris-nous ta position préférée pour écrire ta chronique ?

 Je n’ai pas de position préférée. Je suis un peu tout terrain haha ! J’écris aussi bien ma chronique à mon bureau que dans mon lit ou sur mon canapé. Parfois même je l’écris assise par terre.

 

5.    A quoi carbures-tu : café ? Thé ? bière ? Chocolat ?

 Rien du tout ! Je ne bois pas particulièrement quand je lis. Je n’aime pas le café et j’ai du mal avec le thé. Je déteste les boissons chaudes et pétillantes, cela restreint donc un peu le champ des possibles… Mais si je m’écoutais, je pense que je pourrais boire du jus d’ananas à longueur de journée !

 

6.    Seul ou à plusieurs ?

Maintenant, relis la phrase en faisant précéder du verbe : « Ecris-tu tes articles »

 Seule, tout le temps.

 

7.    Es-tu prêt à donner de ta personne ?

Pour ? Tout en général.

Oui, peut-être beaucoup trop. Je suis quelqu’un qui aime aider les gens, les conseiller, leur apporter quelque chose. Typiquement, quand un.e ami.e monte un projet, je suis la première à vouloir l’aider alors que je n’ai pas vraiment le temps ou l’énergie pour ça. Mais ça me fait plaisir et j’ai souvent pensé que je trouvais mon bonheur en faisant celui des autres. Ce n’est pas totalement vrai, mais voir les gens réussir me fait extrêmement plaisir.

MARDI – Jour de Mars – Chroniqueuse, Joueuse aussi ? Si tu ne joues pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois avoir d’autres passions ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

 

1.    Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

 Oulah ! Je ne sais pas trop… Je n’ai pas vraiment de vices !

 

2.    Un coup de cœur littéraire dernièrement ?

 Chemins croisés de Sarah Dheilm. En même temps, c’est actuellement le dernier livre que j’ai lu et je l’ai vraiment adoré. C’est un livre simple, mais qui mise tout sur les émotions et quand les émotions sont au rendez-vous, je suis toute retournée. Je peux aussi parler d’Un bouquet d’Echinacées de Marie Monier, une pure pépite d’émotions. J’ai tellement pleuré devant ce livre… Il y a aussi Le sourire des fées de Laure Manel qui reste gravé dans ma mémoire, Les tribulations d’Esher Parmentier de Maelle Desard… Est-ce que j’ai déjà dit que je n’avais pas de livre préféré ? J’en aime beaucoup trop pour ça.

 

3.    Quel est le temps passé par semaine pour cette activité ?

Le temps officiel ? Le temps non officiel ?

 Difficile à dire… Mais beaucoup clairement ! Déjà parce que je lis quasiment un service presse par jour, ensuite il y a le temps de rédaction de la chronique, le temps de faire une photo pour instagram, parfois une vidéo pour Youtube (tournage, montage, miniature…)
Je te laisse imaginer du coup !

 

4.    En musique ou non ?

Ecris-tu tes chroniques en musique ou non ?

 Oui ! Je vis en musique, travaille en musique, écris mes chroniques en musique.

 

5.    Comment peut-on te séduire ?

 En sortant des clichés ? Après, je peux dire aussi ce qui ne va pas me séduire : une couverture avec un torse luisant. Haha !
Plus sérieusement, j’aime les livres simples, ceux qui nous transportent grâce aux émotions qu’ils nous font ressentir. Je n’ai pas besoin d’une histoire de folie, juste d’une histoire qui sonne juste.

 

6.    Lis-tu des notices ?

Même de jeux vidéos

Cela dépend vraiment de l’objet. Majoritairement, je dirais non. Mais pour des objets spécifiques oui, comme les robots de cuisine par exemple !

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant que chroniqueuse. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

 

1.    Ton signe astrologique ? Je dis souvent dans mes horoscopes que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?

 Je suis bélier et… je ne sais pas. Quand je lis ce qui caractérise le bélier, la moitié est fausse dans mon cas. Donc je ne me fie pas du tout à ce genre de chose, je ne sais même pas quel est mon ascendant donc…

 

  1. Comment présentes-tu tes titres de chroniques ?

 Tout simplement avec le titre du livre et le nom de l’auteur.ice. 😊

 

3.    Préfères-tu écrire tes chroniques le jour ou la nuit ?

Peu importe, tant que je peux les écrire directement après ma lecture !

 

4.    Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

 Beaucoup trop longtemps ! Mais ce n’est pas très objectif, vu qu’en plus d’être blogueuse, je suis aussi entrepreneuse avec 2 entreprises, bientôt 3. Alors forcément, je suis active ! Et oui, je fais tout. 😊

 

5.    Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un chroniqueur débutant ? En coaching privé, je veux dire, en tête à tête, les yeux dans les yeux, clavier contre clavier et plus si…

Clairement ! Je le fais déjà haha ! Je coache beaucoup autour de moi, de manière officieuse, mais je sais que j’ai aidé quelques personnes à se lancer que ce soit dans l’écriture, un blog ou une entreprise. Bien sûr, ils ne doivent leur réussite qu’à eux-mêmes, mais je me plais à savoir que j’ai contribué un tout petit peu à leur projet. 😊

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes chroniques. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

1.    Un juge te demande de défendre ta dernière chronique devant sa cour. Que lui dis-tu ?

 Que c’est mon avis. Je pense écrire toutes mes chroniques avec bienveillance, les livres que j’ai vraiment détestés n’ont jamais eu de chroniques postées. Elles sont écrites, mais bien au chaud dans mes brouillons. Je ne suis pas là pour « défoncer » un.e auteur.ice, juste pour donner mon avis sur un livre. Je refuse de changer mes avis, surtout que je prends souvent beaucoup de pincettes et je fais vraiment tout pour donner un retour le plus juste possible, soulignant les qualités d’un roman même si je suis passée à côté.

 

2.    Quel est ton principal défaut en tant que chroniqueuse ?

 Peut-être… être trop gentille. Il y a des moments où j’ai laissé passer des choses que je n’aurais pas dû. Certains auteurs sont venus me faire culpabiliser pour une chronique qu’ils n’ont même pas lue, mais comme j’avais dit avoir un retour mitigé, ils ont touché la corde sensible en me faisant de long discours comme quoi ils allaient arrêter l’écriture par ma faute, qu’ils n’étaient pas fait pour écrire, etc. Alors qu’un avis… reste un avis. Je ne suis personne pour dire que mon avis est meilleur qu’un autre !

 

3.    Un mauvais commentaire : batte de base ball, contrat sur sa tête ou ignorance totale jusqu’à ce que tu trouves son adresse postale ?

 Je m’en fiche totalement. Tous les jours je vis des trucs pas cool, je vois des gens tenter de me mettre des batons dans les roues et je ne dis pas que je suis insensible hein… Au contraire ! Je prends tout à cœur et j’ai dû mal à me détacher, mais pour mon blog, c’est différent. Je ne fais « que donner mon avis », un avis qui n’engage que moi. Je ne peux pas forcer les gens à être du même avis, d’ailleurs j’en ai même pas envie.
De toute façon, c’est toujours plus intéressant de débattre. Non ?

 

4.    Combien de temps pour conclure ?

Ta chronique, bien sûr !

Rapidement je pense. J’écris ma chronique rapidement, ensuite je la relis avant de la poster des jours après. Mais j’ai toujours de l’inspiration, je sais exactement ce que je vais écrire après avoir terminé le livre et comme je rédige mon avis à chaud, c’est encore bien dans ma tête !

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière la chroniqueuse … Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

Et il n’y a pas plus de massage, mais la table de détente est ici. Le chocolat ? Il n’y en avait plus en magasin.

 

1.    Chocolat Suisse ou Belge ?

 Peu importe, j’aime tous les chocolats s’ils sont au lait. Pas de jaloux, je mange tous les chocolats au lait. Surtout quand il y a du praliné !

 

2.    Pastafariste ou d’une autre religion ?

 Je crois en la vie et en l’espoir, mais pas en un Dieu. 😊

 

3.    Tu vois une grande autrice, comme moi (si si, ça existe), que lui dis-tu pour la séduire ?

Pour le coup, je dirais que c’est à elle de me séduire ! Je suis celle qui va juger son livre, donc soit j’aime son livre, soit je ne l’aime pas. Mais je ne vais pas « chercher » les auteur.ices, pour le coup, ce sont eux qui me trouvent haha !

SAMEDI – Jour de saturne et jour de rencontres et de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

Samedi, c’est plus cool, tu peux t’asseoir sur la table, j’ai remarqué qu’on commence à se détendre un peu trop après quelques jours.

 

1.    Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de rétribution pour une chronique ?

 S’il y a du jus d’ananas… Après, je ne dis jamais non au chocolat, mais plutôt à la tablette de chocolat au lait.

 

2.    Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Si c’est en dessert, oui. J’adore les desserts. Je rêve de faire des repas de desserts ! Mais les pâtes c’est cool aussi, surtout si ce sont des spaghettis. Ah et j’ai un problème avec la nourriture asiatique… donc si vous voulez me soudoyer, invitez-moi au resto !

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche.

 

Et 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

 

1.    Au resto, entrée ou dessert ?

DESSERT ! Le sucre c’est la vie.
Et un bon livre, c’est comme un repas. Il faut prendre son temps, proposer une entrée qui met l’eau à la bouche, nous servir un plat consistant et terminer par le meilleur… le dessert ? Ah non, je voulais dire, une fin digne de ce nom bien sûr !

Bon, je termine en remerciant Gracieuse pour ce super interview. C’est original comme format et puis, merci d’avoir pensé à moi ! Sinon, dans la vie, je suis libraire et éditrice aussi, donc… si vous avez envie de me suivre, d’en savoir plus sur mes casquettes, tout ça tout ça… il y a tous mes liens ici : https://linktr.ee/loudesbois

Retrouve Lou dans sa librairie

La librairie des jeunes pousses aide les autoédités à diffuser leurs livres, viens lui rendre visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.