L'Italie, Toscane

Gracieuse nouvelle : Aventures Toscanes

– Bien, mon petit bouchon, il est temps de parler de nos vacances en Toscane.

Voix off de l’assistant : – Parlez de VOS vacances, moi, je me suis occupé de la petite Candice.

– Oui, et alors ? Il fallait bien que tu t’occupes un peu pendant que je me promenais pour étudier la région, crois-tu que je t’aurais emmené juste pour ton plaisir ?

Voix off : – Mais vous m’aviez promis que je pourrais vous accompagner pour prendre des notes, et vous avez fait des sorties juste à deux, avec la voisine. Et j’ai gardé le bébé tout seul.

– Tu t’es amusé ?

Voix off : – Oui ! Elle est adorable. 

– Alors ? Commençons ce récit par le voyage en avion. Tu sais que j’ai voulu lui donner un peu d’alcool de poire pour qu’elle dorme enfin, mais que sa mère ne voulait pas ?

Voix off : – En donner à la mère ? Pourtant, elle a peur de l’avion, cela aurait pu l’aider.

– A la gamine aussi, mais bon… Apparemment, ce n’est pas vraiment permis. Les gens se sont offusqués quand j’en ai parlé. Aucun sens de l’évolution, ces gens, je n’ai pas proposé de la bière, tout de même !

Voix off : – Euh, Gracieuse, l’alcool de poire est bien plus…

– C’est un fruit, les enfants de cet âge mangent des fruits, non ?

Voix off : – Oui oui. Donc, comment se déroula votre journée à Florence ? Puisque moi, je fus consigné à l’hôtel le temps qu’elle fasse sa sieste. Puis quand je vous ai rejointes, vous étiez…

– Très beau ! Ça m’a rappelé pourquoi j’ai inclus cette ville dans les voyages forment la jeunesse.

Voix off : – vous n’y décrivez pas vraiment la ville, quand même.

– C’est pas le but, mon p’tit bouchon. Puis Sienne, l’étude se déroula aussi sous la drache. Apparemment, les Italiens ont goûté à la drache Belge, et ils n’aiment pas ça. Enfin moi non plus, je n’allais pas en Italie pour goûter à leur eau, si tu vois ce que je veux dire.

Voix off : – Déjà, pour les lecteurs français, la drache est une pluie forte, que nous appelons ainsi en Belgique. Vous m’avez fait venir en express, par le train, un jour plus tôt, alors que j’avais un rendez-vous !

– Avec la petite du troisième ?

Voix off : – Euh… Non… Avec Maman, nous devions aller au cinéma.

– Oui, donc, rien d’important, en gros.

Voix off : – Pour vous, non, puisque vous étiez tout le temps en sortie ! Pourtant, nous avions conclus en préparant ce voyage, qu’il n’y aurait pas de sortie le soir !

– Nous ne sommes pas sorties tous les soirs, d’abord. Arrête de te plaindre. C’était culturel, c’est pas ce que tu crois.

Voix off : – Une mère dévouée reste auprès de son enfant. Tout le temps.

– Et les baby-sitter, c’est pas pour les chiens ? Tu étais là, et tu jouais avec cette petite, alors arrête de te plaindre !

Voix off : – Puisque vous étiez toutes les deux en train de cuver, je n’avais pas le choix !

– Bon bon bon, trêves de bavardages, donc, nous parlions de la Toscane, magnifique région d’Italie, au milieu de la bonne, où se situe Florence, qui contient vingt-cinq pour cent des richesses historiques du Moyen-Âge. Cette magnifique ville se battit longtemps avec Sienne, que je redécouvris sous un parapluie et un k-way. Il n’empêche que…

Voix off : – Vous ne vous êtes pas gênée pour me faire changer cette enfant– … Partout dans Florence.

– Oui, ça, maintenant que tu en parles, ils ne sont pas très évolués au niveau de l’éducation des enfants, dans les toilettes pour hommes, tu ne peux même pas changer la couche de cet enfant. A quoi sert-il que je t’ai emmené ?

Voix off : – Vous me fîtes aller dans les toilettes des femmes !

– Oui et alors ? La gamine faisait un sourire et ça passait, non ?

Voix off : – Et la route du chianti ? Je me suis retrouvé dans les conditions de votre notice de la route du champagne ! Ceux qui ont lu les Gracieuses notices savent de quoi je parle !

– Tu fais de la publicité pour mes autres œuvres, maintenant ?

Voix off : – si je veux être payé, je suis bien obligé. C’est Maman qui m’a donné ce conseil avisé.

– Elle t’en a donné d’autres, la vieille ?

Voix off : –  Gracieuse ! Un peu de respect pour celle qui m’éleva aussi bien !

– Elle aurait dû venir aussi, si elle aime tant les enfants, entre les odeurs des couches et le déménagement quotidien pour le confort de la morveuse, je n’en pouvais plus !

Voix off : –  Il est vrai que de nous regarder faire en vociférant que l’on était en retard pour la visite que je vous avais organisée, vous manquâtes de perdre votre voix !

– Savais-tu que l’Italie fut réunifiée intégralement en 1860 seulement, mon petit bouchon ? Avant, les villes étaient des républiques, et chacune voulait étendre son territoire. D’où les rivalités nombreuses, dont celle que je vis fortement, entre Sienne et Florence.

Voix off : –  Ce sont pourtant deux belles villes, qui ont chacune leurs qualités. Enfin, pour ce que j’en vis, puisque je devais m’occuper de la petite fille increvable que nous devions emmener partout.

– Ne te plains pas, elle dormait, quand elle ne te réclamait pas de marcher.

Voix off : –  Vous avez déjà dû marcher à la vitesse d’un bébé, vous ? J’ai eu le temps d’apprendre les 17 quartiers de Sienne par coeur !

– Le Chianti est un alcool très intéressant à découvrir, aussi, par ailleurs. J’aime beaucoup la légende du coq qui…

Voix off : –  Celle que vous avez beuglée au chauffeur qui vous conduisait aux divers domaines ? Pauvre homme, il parlait français, mais je crois que la prochaine fois, il va préférer emmener des allemands pour ne plus entendre cette histoire de coq qu’on gave trop et qui du coup, oublie de chanter au lever du jour.

– Regarde avec toi, j’ai des résultats, tu ne manges que quand tu as bien travaillé, et finalement…

Voix off : –  Je vais quand même vous rappeler ce que je vous appris, juste avant de partir, dans la voiture, avant que vous ne commenciez à vider les bouteilles de chianti de chaque dégustation !

– San Giminiano est la ville aux 14 tours. Celles qui furent conservées du Moyen-Âge. Vous n’avez pas parlé non plus de la légende de Ste Thérèse aux violettes.

– Qu’est-elle devant Florence l’incontournable ? La ville où le David de Michelange est mondialement reconnu et visité. Apprécié aussi pour sa plastique… Hum… On ne trouve pas ça chez Sienne la jalous…

Voix off : – Gracieuse ! Parlez plutôt du Val d’Orcia : Pie-nza.

–  Ah oui, bientôt, nous assisterons à la naissance de Gracioza, ville de Gracieuse, où la bière et le chocolat couleront à flot.

Voix off : Certes ! Vous dûtes avoir cette idée lors de votre consommation excessive de Montepulciano ! Je ne parlerais pas de la photo souvenir où vous avez voulu tenir la tour de Pise avec vos mains. Pauvres touristes qui se trouvaient autour ! Je ne vous félicite pas non plus ! Heureusement que je sûs négocier avec la polizia en italien ! Et que je vantais i gelati et les mérites de Pise par rapport à Florence ! Enfin, la petite Candice avec ses sourires charmeurs m’y aida grandement.

– La peste qui a cassé mon téléphone ?

Voix off : –  Ou c’est Gracieuse qui l’a fait tomber en étant bourrée ?

– Lucca ! Ses remparts, ses glaces aux multiples goûts, la rhum-raisins, notamment… Avec beaucoup de rhum…

Voix off : – Volterra, la patrie des vampires de Twilight,

– Arrête avec tes vampires boutonneux pour ados romantiques ! L’albâtre était bien plus intéressant tout de même !

Voix off : – Vous… Tant qu’il y a la quantité… Je pense aux menus, entre autres, pasta, 4 services d’office. Vous vous en êtes mis plein la panse, comme vous dîtes, en effet ! D’ailleurs, pouvons-nous parler de votre balance, ou vous la laissez toujours au placard, après l’avoir agonie d’insultes ? Je ne veux pas dire, mais les vacances sont bientôt terminées et…
– Silence. Nous allons devoir préparer l’horoscope de la rentrée, alors prends un stylo et au travail, nous avons encore…

Voix off : – J’ai compris, oui, j’ai encore du travail pour lire vos notes manuscrites.

Rejoignez-nous et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des gracieuses nouveautés !
close
Rejoignez-nous et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des gracieuses nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *