fbpx
Alex Kin

Interview d’Alex Kin

J’ai rencontré virtuellement Alex sur le groupe du Comptoir de la culture, tout comme  Octavie Demanne , Nelly Topscher, Christian Guillerme, Linda Da Silva , Myriam Esser-Simons , Lydie Lefèvre , Marushka Tziroulnikoff , JC StaignierRime de Bervuy et Nil Borny. Eux-mêmes membres interviewés du comptoir. Puis, je voulais la rencontrer physiquement à Orchies, au salon Rainbooks Romance, puisqu’elle y était aussi.
Le plus drôle, c’est que j’ai quand même trouvé le moyen de discuter avec elle sans savoir qui elle était ! 

Voix off de l’assistant : – en même temps, un chien avec un chapeau, vous lui parleriez…

Et nous avons donc discuté de son roman, qui est dans ma Pile à Lire, et d’autres choses passionnantes dont vous entendrez prochainement parler, comme la maternité.

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Autrice

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

  1. As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?

(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Aucun assistant malheureusement, en dehors de mon cher et tendre qui m’épaule dans la vie quotidienne.

  1. Quel est ton objet fétiche ?

(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Un stylo qui n’écrit même plus mais que j’aime faire tourner entre mes doigts pendant que je me concentre. C’est une vieille habitude gardée de mes années d’études. Mon mari trouve cette habitude particulièrement agaçante !

  1. Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Un bon dîner et du bon vin. Je le fais boire jusqu’à ce qu’il me révèle tout sur son prochain roman !

  1. Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Bon, déjà la base, c’est qu’il aime mes livres, non ? Après, qu’il ou elle vienne échanger avec moi. Que ce soit par écran interposé ou « en vrai », j’adore discuter avec les lecteurs, c’est très enrichissant et gratifiant.

  1. Un de tes personnage à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Clothilde, l’héroïne de « Mon prince ne viendra pas » : mon mari te trouve trop chiante, mais moi, je t’adore, et je suis très heureuse de te retrouver pour la suite de tes aventures !

  1. Décris-nous ta position préférée.

Pour écrire ?

Pour mon premier roman, c’était assise dans mon lit. Mes cervicales me le reprochent encore, alors maintenant c’est bien assise à un bureau. Et de temps en temps, vautrée sur un canapé, parce qu’on ne se refait pas !

  1. Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?

Satin, dentelle, coton ?

Pas de tenue particulière. Mais comme j’écris surtout le soir, c’est plutôt pyjama.

Alex Kin

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

  1. Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Je suis une grande fan d’histoires d’amour, dans les livres ou dans les films. Et je suis la pire trouillarde de la terre, alors pas de livre ou de film d’horreur, sinon je ne dors plus pendant les 3 années qui suivent.  

  1. En musique ou non ?

Pratiques-tu ton loisir en musique ou non ?

Pas de musique pour lire. Par contre, pour écrire, c’est quasiment indispensable, avec un casque sur les oreilles, ça m’aide à me mettre dans ma bulle (et ça me permet de ne pas entendre les cris de mes enfants très mal élevés, il faudra que j’en touche deux mots à leurs parents concernant leur éducation…).

  1. Comment peut-on te séduire ?

Présentez-moi une belle histoire d’amour et c’est gagné ! Et pour un film, si l’acteur est à mon goût, c’est un plus !

  1. Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?

(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Papier, même si je me mets un peu au Ebook. Comme je suis un peu godiche en matière d’informatique, j’ai un peu de mal à me servir de ma liseuse.

  1. Lis-tu des confrères ?

(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Je commence et je fais de belles découvertes !

  1. Lis-tu des notices ?

Même de jeux vidéos

Bien sûr, je lis toujours les notices. Ça m’évite de faire comme mon cher et tendre qui commence par monter le meuble, qui se plante, et qui ensuite seulement se décide à lire la notice pour essayer de comprendre ce qu’il a fait de travers.

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’autrice. Tu as 5 questions

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

  1. Ton signe astrologique ? Certains signes sont moins animés que d’autres, le savais-tu ?

Lion ascendant Lion. Pour les signes moins aimés que les autres, aucune idée !

  1. Comment inventes-tu tes titres ?

C’est un calvaire pour moi ! Je ne les trouve que très tardivement, une fois l’écriture terminée et les relectures entamées. Je trouve que c’est un exercice très compliqué, de donner envie de lire une histoire en seulement quelques mots et que ces mots donnent bien le ton du récit, c’est un vrai casse-tête. Alors quand je vois certaines personnes s’arrêter à mon stand dans un salon parce qu’elles ont été interpellées par le titre, c’est une belle récompense.

  1. Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Trop d’après mon mari et le peu de temps qu’il me reste à côté pour écrire.

Pas assez pour faire tout ce que je voudrais faire.

Et oui, je fais tout toute seule.

  1. Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Ce n’est pas que je ne veux pas, mais je ne m’estime pas légitime en tant que coach d’auteur du fait de ma toute petite expérience ! Mais j’essaye d’être présente sur les groupes d’entraides pour les auteurs, pour apporter mon aide quand je le peux.

  1. Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
    Distance, demandes, etc…

Je participe à certains salons tout en sachant que je ne rentrerai pas dans mes frais, notamment à cause de la distance et de tous les frais que ça engendre. Je ne le fais pas trop souvent car sinon ma petite entreprise ne serait pas viable, mais pour moi c’est un investissement nécessaire pour me faire connaître. Il n’y a pas que les réseaux sociaux dans la vie, il faut aussi aller à la rencontre des lecteurs qui ne sont pas sur Internet.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

  1. Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Je lui dis que c’est une histoire d’amour, mais pas que.

C’est aussi une histoire de liens familiaux, mais pas que.

C’est aussi une histoire de voyage, mais pas… enfin si, là je ne sais pas quoi rajouter, mais c’est déjà pas mal, non ?

  1. Où peut-on te trouver sur le net ? (Réseaux, salons…)

Ton adresse postale ? hé hé hé

On peut me trouver sur Facebook, sur Instagram et sur mon site. Je n’arrive pas à faire vivre tout ça comme je le voudrais mais j’y travaille.

  1. Combien de temps pour conclure ?

Ton livre, bien sûr !

Je ne conclus jamais le premier soir ! Ni le deuxième d’ailleurs, ni le troisième, ni le quatrième, ni le…

Pour « Mon prince ne viendra pas », il m’a fallu deux ans, mais avec une pause de 8 mois au milieu.

Pour « Notre échappée belle », j’aurai accouché en 10 mois !

  1. Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

J’ai pensé exploiter mes enfants, mais on m’a dit que ce n’était pas autorisé. Du coup, je me débrouille toute seule !

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

  1. Chocolat Suisse ou Belge ?

CHOCOLAT !!!!

  1. Pastafariste ou d’une autre religion ?

Si je dis que j’ai dû chercher la définition de Pastafariste avant de répondre, ça répond à la question ?

  1. Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Quelles belles jambes ! (bon, ok, c’était facile !)

Alex Kin groupe

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

  1. Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Bien sûr que j’accepte le liquide ! Par contre, bof la bière, et bof le café sauf s’il est accompagné de Speculos !

  1. Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Eventuellement avec du chocolat, mais rien d’autre !

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche.

Et 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

Au resto, entrée ou dessert ?

Dessert, parce que le sucré, c’est la vie ! Impossible de finir un repas sur une note salée, c’est un sacrilège. Et maintenant que j’ai répondu, je me demande comment je vais faire pour remplir 10 lignes sur ce sujet. C’est un sacré exercice que nous demande Gracieuse avec son interview, je ne savais pas dans quoi je me lançais quand j’ai accepté de participer à cette interview. Il faut dire qu’il est difficile de résister à Gracieuse et à son enthousiasme débordant, on a envie de lui faire plaisir et c’est un vrai plaisir de papoter avec elle, mais si j’avais su qu’il fallait faire une dissertation sur mon type de menu préféré au restaurant, j’y aurais peut-être réfléchis à deux fois. Mais finalement, quand je regarde en arrière et que je me rends compte que j’ai déjà atteint les 8 lignes, je me dis que ce n’est peut-être pas si compliqué et que je vais finir par m’en sortir, encore un petit effort et ça y est, j’ai atteint les 10 lignes ! ouf !  (et au fait, merci à vous de m’avoir lue 😉)

Alex Kin & Gracieuse

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.