Dnoga - livre4

Interview de David Noga

David est venu me proposer de découvrir son nouveau livre. Je lui ai proposé d’en découvrir plus sur lui via un entretien en tête à tête. Voici son déroulement ! 

En avant pour l’interview de David Noga et en savoir plus sur lui :

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Auteur

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

 

1.    As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Bonjour à toi ! Non, je n’ai pas d’assistant dans la vie. La meilleure façon de s’assurer que les choses sont bien faites c’est de les faire soi-même. Ceci étant, savoir déléguer est une preuve d’intelligence et d’humilité car on ne peut pas être bon partout ni présent partout au même moment !

2.    Quel est ton objet fétiche ?
(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Je n’ai aucun objet fétiche. Mais en y réfléchissant, le trio montre-bague-bottines rythme mon quotidien ! On ne se refait pas ! Je suis issu du pays du Nyanga et je vis à Paris depuis trois décennies. La coordination vestimentaire est cruciale à mes yeux !  

 

3.    Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

J’ai le contact facile, je suis bavard, épicurien et j’aime les gens qui ont de la conversation. La banalité me fait horreur. Alors ça dépendra de la personne en face…

4.    Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

C’est celui qui a lu mon roman et qui est capable de me résumer en une phrase la philosophie d’écriture de mon ouvrage.

 

5.    Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Vincent Sullivan est, au-delà du professionnel accompli, un mec droit et un père de famille aimant, qui se révèle à lui-même lorsque son monde s’écroule. Vincent merci pour ta leçon de courage et ta résilience. Le monde réel serait tellement différent s’il existait plus de personnes de ta trempe !

6.    Décris-nous ta position préférée.
Pour écrire ?

Pieds sur le pouf, ordinateur sur les cuisses, un verre de thé à portée de main…

 

7.    Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
Satin, dentelle, coton ?

Un t-shirt et un jean ou un short en été.

Dnoga - livre1

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

 

1.    Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Devant un film, je ne suis et ne veux être rien de plus que du temps de cerveau disponible. En gros, je suis fan de Mission Impossible, James Bond, et j’adore les films avec Brad Pitt, Leonardo Di Caprio, Charlize Theron, Angélina Jolie, Denzel Washington et Will Smith ! Oui, chez-moi, film d’action rime avec Blockbuster hollywoodien. Côté comédie, je suis très attaché au cinéma français parce que je pense que dans ce domaine nous sommes les meilleurs ! Louis de Funès, Bernard Blier, Jean Dujardin, Omar Sy, Djamel Debbouze, sans oublier Christian Clavier, sont des monuments du genre ! Mais mon comique préféré restera à jamais Eddie Murphy !

Quant à la musique, elle rythme littéralement ma vie. J’écoute de tout ! Henri Salvador disait qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise chanson. C’est le public qui décide de faire d’une chanson un hit ou flop. Je suis assez d’accord avec ça ! Ceci étant, je ne suis pas très jeux vidéos.

 

2.    En musique ou non ?

Pratiques-tu l’écriture en musique ou non ?

Je n’écris pas en musique. Concentration maximale ! La seule chose présente dans mon esprit, à ce moment-là, est la vie de mes personnages, la cohérence de mon récit et le plaisir fou que je prends à écrire !

 

3.    Comment peut-on te séduire ?

On ne me séduit pas. On m’apprivoise.

 

4.    Lis-tu en Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Je suis très attaché à la noblesse du papier. C’est beau un livre. C’est objet vivant, design, et élégant. La classe à l’état pure !

 

5.    Lis-tu des confrères ?
(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Comme pour le cinéma, je suis très orienté « made in USA ». Côté thriller, ils ont une réelle longueur d’avance, notamment au niveau de l’efficacité. J’aime beaucoup lire John Grisham, Michael Crichton ou encore Michael Connelly. Je suis un vrai fan de la série des « Myron Bolitar » de Harlan Coben ! Pour le reste, je suis très éclectique. Comme je fais beaucoup de recherches pour mes romans, je lis donc beaucoup d’essais économiques, scientifiques ou politiques. Je ne m’interdis rien ! D’ailleurs, j’adore lire les autobiographies des grands sportifs : Mike Tyson, André Agassi, Tony Parker, Marcel Desailly, Camille Lacourt, Alex Ferguson, Tyler Hamilton, Phil Knight ou encore Shaquille O’Neal…

Côté revues, je lis régulièrement Jeune Afrique. L’hebdo de référence du continent Africain. Je parcours très souvent les articles du magazine camerounais JeWanda. Côté BD, mon grand regret est de n’avoir jamais le temps de lire l’une des BD du très talentueux Vincent Djinda.

 

6.    Lis-tu des notices ?
Même de jeux vidéos

Je suis un grand bricoleur autoproclamé ! Les notices de montage ça me connaît ! (rires)

 

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

 

1.    Ton signe astrologique ? Je dis régulièrement dans mes horoscopes que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?

Je ne suis pas très porté sur l’astrologie.

 

2.    Comment inventes-tu tes titres ?

Tout part du personnage principal ! Dès que je l’ai, j’ai mon titre. D’ailleurs, lorsque j’ai mon personnage principal cela signifie que j’ai déjà toute la trame de l’histoire que je veux raconter.

 

3.    Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

J’y passe en moyenne 20 minutes par jour, notamment Instagram, sur lequel j’ai des comptes thématiques. Whatsapp est une seconde nature ! Facebook ne m’a jamais vraiment convaincu mais reste un fabuleux vecteur de communication.

 

4.    Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Oui, je donne déjà des conseils à de jeunes auteurs qui me sollicitent, notamment sur les réseaux sociaux.

 

5.    Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
Distance, demandes, etc…

Jusqu’au bout du monde si l’occasion s’y prête, que l’organisation est impeccable et que la sécurité est assurée.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

1.    Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Je demande à passer directement au verdict ! Je laisse les jurés (les lecteurs) en faire la critique élogieuse ou non. Libre à eux d’en faire un succès ou non. En réalité, le lecteur est juge et partie ! (mdr)

2.    Où peut-on te trouver sur Internet ? (Réseaux sociaux, site, salons…)
Ton adresse postale ? hé hé hé  (tu peux donner les adresses pour aider à les trouver plus vite)

Le plus simple est de se rendre sur ma page auteur L’Harmattan : https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=33714

On retrouve ma bibliographie sur Amazon, Cultura, Fnac, etc…

Enfin, j’étais pressenti à un salon du livre du côté de La Roche-sur-Yon et à plusieurs présentations d’Ascensions écarlates sur Paris mais le Covid en a décidé autrement…

3.    Combien de temps pour conclure ?
Ton livre, bien sûr !

Derrière chacun de mes romans, il y a neuf mois de recherches et trois mois d’écriture.

4.    Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

Je suis très présent sur les réseaux sociaux : Instagram, youtube , Whatsapp, Facebook.

Je suis un grand adepte du trailer ! Il s’agit d’une bande annonce vidéo qui présente le livre au lecteur. Cela existe depuis plusieurs décennies aux États-Unis. En France, nous commençons à rattraper notre retard sur nos confrères américains. D’ailleurs, les trailers des romans de Maxime Chattam sont pour moi des modèles du genre. Pour ma part, je laisse les lecteurs se faire une opinion en allant voir mes vidéos sur Youtube.

Dnoga - livre4

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

1.    Chocolat Suisse ou Belge ?

Suisse.

 

2.    Pastafariste ou d’une autre religion ?

La cuisine camerounaise !

 

3.    Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Je pense que les grands diseurs ne sont pas les grands faiseurs. Je reste moi-même et laisse l’alchimie produire son effet !

Dnoga - livre2

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.    Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Mon éducation m’interdit ce genre de compromis… (rires)

 

2.    Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Ne me prendrais-tu pas pour un gigolo ? (mdr)

Non, pas de paiement de ce genre.

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce.
Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse et conclure cette interview. En 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

 

1.    Au resto, entrée ou dessert ?

Plutôt salade-tomate-oignons ! (mdr !)

Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire.

Puissions-nous poursuivre cet échange au travers des personnages d’Ascensions écarlates, mon dernier roman.

A bientôt !

Dnoga - livre3

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.