JF Toiron

Interview de Jean-Frédéric Toiron

J’ai rencontré physiquement Jean-Frédéric au salon Rainbooks Romance d’Orchies. Il a même eu le plaisir et l’honneur de toucher mes jambes, ce polisson ! Et il me fait le plaisir de répondre à cette interview.

En avant pour tout savoir sur Jean-Frédéric Toiron dans cette gracieuse interview ! Hop hop hop !

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Auteur / Autrice

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

(Libre à toi de te mettre dans l’ambiance J )

 

1.    As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Bonjour Gracieuse, pour répondre à ta question, fort malheureusement je n’ai pas d’assistante, certes j’ai une personne qui prend énormément de temps à me corriger, voir que mes posts tiennent la route, mais je fais, moi le maximum de choses, maintenant si tu veux postuler à titre « gracieux » pour devenir mon assistante personnelle, soit la bienvenue.

 

2.    Quel est ton objet fétiche ?
(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Alors, est ce que mon Iphone ça compte. J’ai toute ma vie dessus. Bon sinon mes lunettes de soleil, elles ne me quittent jamais, hormis la nuit tu t’en doutes bien.

 

3.    Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Sourires, un auteur, nous mangerions un bon repas en parlant de livres ça pourrait être fort sympathique, maintenant si c’est une auteure, j’ai bien d’autres idées que je te glisserai à l’oreille tout à l’heure.

 

4.    Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Mais enfin Gracieuse, tous mes lecteurs sont idéaux, et le sais-tu pourquoi ?  ils me lisent tout simplement.

 

5.    Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Pour déroger à la règle, je t’en parlerais de deux : Un homme, Une femme .

L’homme, ça serait Moi, car dans Un train pour Vénus, j’ai décidé de raconter mon histoire, bien entendu certains moments sont romancés tu t’en doutes bien….

La femme, ça serait Manon dans l’Ascension de Manon, son histoire vécue il y a 20 ans, elle m’a fait l’honneur de me la raconter, et surtout m’a fait confiance à la retranscrire pour les lecteurs.

 

6.    Décris-nous ta position préférée.
Pour écrire ?

Alors dans l’idéal, j’aime écrire sur mon bureau chez moi, une bougie aux saveurs Pins d’Alep ou Fraise gourmande craquée, un bon vinyle tournant sur ma platine.

 

7.    Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?

Alors au risque de te surprendre, je n’ai pas de tenue particulière étant donné que la majeure partie du temps je suis seul à la maison, donc je suis nu.

Satin, dentelle, coton ?

Pas fan des dessous féminins, sourires c’est des contraintes inutiles ( oupss je dérape là).

JF Toiron

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

 

1.    Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Sourires, si je commence à te lister tous mes vices, tu risques de devoir prévoir six mois d’interview Gracieuse.

Alors question film, je suis fan de Louis de Funès, sinon les bronzés, la vérité si je mens, et je suis totalement addict à COCO avec Gad Elmaleh, je connais les répliques par cœur.

 En jeu, éventuellement j’aime bien la contrée ou la belotte, et le monopoly ( bon si je peux tricher c’est encore mieux)

 

2.    En musique ou non ?

Oh cette question me fait énormément plaisir, car figures toi qu’avant l’écriture, j’avais une grande passion, la musique. J’ai animé durant presque 30 ans des soirées, j’étais DJ Animateur, j’ai même animé durant deux ans une émission de radio sur une station de mon coin de France.

Pratiques-tu l’écriture en musique ou non ?

Oui, mais pas n’importe quelle musique, il faut que ce soit paisible lorsque j’écris.

 

3.    Comment peut-on te séduire ?

Me séduire, je devrais te retourner la question, car tu m’as séduite, d’ailleurs quels sont tes secrets pour avoir réussi Gracieuse ?

Plus sérieusement, je fonctionne au coup de cœur, la simplicité me va bien.

 

4.    Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Rho la la, ça devient intime tes questions ( extra large sourire taquin), donc figures toi que je suis amoureux du livre papier, mais dès lors que celui-ci est dédicacé par son auteur(e), je le lis en ebook, n’ouvrant ce livre papier que pour relire la dédicace.

Alors, j’aime aussi les films, je t’en ai déjà parlé plus haut sinon les séries, je pense notamment à X files qui m’a scotché durant des années, ou plus récemment, Game Of Throne ou Walking Dead.

 

5.    Lis-tu des confrères ?
(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Bien évidemment, je lis des livres, certes je n’ai plus autant de temps que j’avais avant de me lancer sérieusement dans l’écriture, mais je lis encore des « confrères » qui pour la majeure partie depuis le temps sont devenus des ami(e)s.

6.    Lis-tu des notices ?
Même de jeux vidéos

Sincèrement NON, j’ai horreur de ça. Lorsque je me lance dans quelque chose de nouveau, je tâtonne au début jusqu’à maitriser.

Jean-Frédéric Toiron

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?
NON, plutôt un café je te prie, avec deux glaçons ça sera parfait.

 

1.    Ton signe astrologique ? Je dis régulièrement que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?

Je suis Lion, et crois moi sur parole, car finalement l’on ne se connait encore que très peu, je suis bien plus qu’animé ( sourires)

 

2.    Comment inventes-tu tes titres ?

Alors, je vais te faire un aveu, mais promet moi que tu ne le répèteras pas ? ( merci je sais que je peux avoir confiance en toi), la majeure partie du temps, mes livres sont titrés par la personne qui me suit, m’encourage. Il n’y a qu’un titre, en l’occurrence L’Ascension de Manon, que j’ai trouvé tout seul ( comme un grand), c’est d’ailleurs ce qui a poussé un peu Manon avec d’autres raison bien entendu de me confier l’écriture de son histoire passée.

 

3.    Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Sourires je suis connecté 24/24 et 7/7 sur Facebook uniquement, enfin sauf lorsque je fais la sieste ( que veux-tu je suis un vrai sudiste de France),et quand je dors, sinon en permanence je suis connecté.

Maintenant, je ne parle pas d’autres réseaux sociaux ( enfin sauf Wattpad en est-il un).

 

4.    Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Non, je n’ai pas une âme de coach, ceci dit, j’ai découvert deux ou trois pépites en les poussant à écrire et aujourd’hui je suis assez fier car elles sont éditées toutes les trois.

 

5.    Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
Distance, demandes, etc…

J’ai fait plusieurs longues distances pour un salon, par exemple sur tes terres belges avec Mons en 2018 et 2019, nous verrons bien en 2020, sinon Orchies, pas très loin de Mons, mais en restant sur le territoire français, c’est dans le NORD, sinon la Normandie en juin prochain (enfin si le Coronavirus d’ici-là s’en est allé).

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

1.    Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Sincèrement je crois que si le juge veut me foutre en prison, il va y arriver, mon dernier livre qui va sortir fin mai ou début juin, rien que le titre va l’effrayer : Tentations Orgasmiques chez les Éditions Explicites, nouvelle Maison d’Edition Belge dont tu devrais te rapprocher la future responsable est une fille géniale vraiment .

 

2.    Où peut-on te trouver sur le net ? (Réseaux, salons…)
Ton adresse postale ? hé hé hé

Alors, mon adresse postale, je te la donnerai après l’interview dans l’oreille, sinon l’adresse de ma page Facebook, est le meilleur endroit où l’on peut me trouver : https://www.facebook.com/JeanFredericToironAuteur/

Sinon étant donné que le Coronavirus m’empêche de parcourir la France en ce moment, mon prochain Salon programmé c’est Vire les 13 et 14 juin 2020.

 

3.    Combien de temps pour conclure ?
Ton livre, bien sûr !

Alors un livre, je peux l’écrire en deux mois comme en dix ans, tout dépend le sujet, l’inspiration, mais j’écris la majeure partie de mes projets en six mois, entre la documentation, la rédaction sur cahier et la retranscription sur l’ordinateur.

 

4.    Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

Extra large sourire, uniquement Facebook, sinon j’ai des marques pages, des cartes postales qui parle de mes écrits, de mon lien facebook entre autre. Petite confidence, sur mes outils de communications cités, il y a mon numéro de téléphone et mon adresse mail (imagines-toi que tu peux à loisir par exemple entendre ma douce et sensuelle voix sourires taquins)….

Jean-Frédéric Toiron

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

1.    Chocolat Suisse ou Belge ?

Alors parce que je t’adore, je dirais Belge, mais si tu m’offres des Suisses, je les mangerai aussi.

 

2.    Pastafariste ou d’une autre religion ?

A fond, soyons clair, les pâtes c’est la vie, j’en ai toujours une dizaine de kilos d’avance tellement j’aime les pâtes.

 

3.    Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Écoute à toi je n’ai plus rien à te dire aujourd’hui, étant donné que je suis convaincu t’avoir déjà séduit ? est-ce que je me trompe (sourires taquins).

Jean-Frédéric Toiron

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.    Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

OOOOUUUIIIII, énormément de café je dois l’avouer sinon Mojito c’est aussi avec grand plaisir. Etant donné que tu es Belge, la seule bière que je bois c’est la Despe mais uniquement en pression.

 

2.    Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Ecoute, pourquoi pas, surtout en ces temps de crises, où les rayons de pâtes sont complètement vide…

Jean-Frédéric Toiron

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse.

 

En 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

1.    Au resto, entrée ou dessert ?

Alors, au restaurant de l’entrée au dessert, je suis quelqu’un de très gourmand, d’ailleurs te rappelle- tu de mon physique de top model, il faut impérativement l’entretenir celui-ci.

Maintenant, dix petites lignes pour parler de tout ce que je veux, c’est peu, trop finalement.

Alors, j’aimerais entretenir les personnes qui suivent ton blog sur plusieurs choses 

  • Tout d’abord, éviter de juger quiconque, prenez les gens tels qu’ils sont, et souhaitez leurs d’être heureux en toute simplicité.
  • Lisez des livres, donnez votre avis sur les réseaux sociaux et différents sites de ventes ( mais n’assassinez pas les auteurs même si vous n’aimez pas le livre, donner un simple point de vue en laissant les autres lecteurs se faire une idée ou une opinion, qui pourrait d’ailleurs diverger de la vôtre.
  • Allez rencontrer ces mêmes auteur(e)s, la majeure partie sont sympathiques et se feront un plaisir en salon de vous parler de leurs passions.
  • Je vais conclure en disant à toutes et tous mes lectrices et lecteurs, un seul mot qui veut finalement tout dire :

MERCI de toute la force de mon cœur, MERCI

J’en profite pour te remercier toi aussi pour cet interview, mais pas que, j’aimerais aussi te remercier pour ta gentillesse, ta sympathie, ta passion, j’ai tellement apprécié nos franches rigolades lors du Salon d’Orchies, et j’ai tellement hâte de revoir… Je vais même te faire un aveu, je rêve, OUI OUI je rêve d’un restaurant en ta compagnie, je pense que la soirée serait tellement magique, je te fais pleins de bises ( oupss on pas le droit avec le Coronavirus) mais tant pis, je t’en fais pleins ….

Jean-Frédéric Toiron

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.