Julie-Anne B.

Interview de Julie-Anne B.

Julie-Anne était présente le samedi et dimanche à Mons. Elle administrait avec JC Staignier, un groupe très sympa d’auteurs, et donc, lorsque nous nous sommes vues physiquement, il fallait que l’on fasse des photos, que l’on parle et… Vu qu’on n’a pas fini, parce que j’ai couru ailleurs, nous continuerons à parler la prochaine fois.

Déjà, si vous voulez faire sa connaissance, vous pouvez la retrouver sur Facebook ou sur Instagram.

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Auteur / Autrice

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

 

1.     As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?

(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Je peux toujours compter sur mon chéri pour me seconder, et me soutenir dans mes projets.

 

2.     Quel est ton objet fétiche ?

(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Je crois que je suis amoureuse de mon appareil photo, enfin de mes appareils photos. Mon sujet de prédilection ? Mes enfants, et malheureusement ils ne sont pas toujours d’accord avec ma passion.

 

3.     Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Je crois que j’opterai pour quelque chose de classique, un super restaurant surtout si c’est lui qui paie ou un saut en parachute. Je crois que je l’assommerai de questions et qu’il aurait intérêt à être en forme. Je suis une vraie piplette qui s’assume.

 

4.     Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Je crois que le lecteur idéal est celui qui découvrirait mon livre comme un cadeau, et non parce qu’on l’a obligé à le lire. Il serait heureux de découvrir ma plume, et je serais ravie d’échanger avec lui avec un bon thé et des petits sablés.

 

5.     Un de tes personnage à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Je vous présenterais Anna Lecoz, l’héroïne de mon premier roman, qui devrait sortir bientôt. Elle me ressemble par beaucoup de côtés et je crois que je lui dirais de se bouger les fesses et de ne pas oublier d’allumer la lumière pour chasser l’obscurité. Le bonheur est souvent à portée de main, quand on ne porte pas des oeillères.

 

6.     Décris-nous ta position préférée.

Pour écrire ?

J’adore écrire, vautrée sur mon canapé. Mon portable sur les genoux, et une tasse de thé à portée de main.

 

7.     Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
Satin, dentelle, coton ?

J’écris un peu n’importe où et surtout n’importe quand, tant que j’ai mon ordi portable (trop beau, il est turquoise) ou un carnet.

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

 

1.     Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Je lis de tout, je regarde de tout… J’avoue tout, même que je suis une fan de Plus belle la vie ou des comédies romantiques de TF1. J’assume tout lol

 

2.     En musique ou non ?
Pratiques-tu ton loisir en musique ou non ?

J’écris souvent avec un fond sonore, que ce soit les cris des enfants, des bonnes chansons (je suis très nouvelle scène française) ou un téléfilm romantique.

 

3.     Comment peut-on te séduire ?

Oh là là, c’est simple, j’aime le chocolat, noir de préférence ou les mandms. Je voue un culte au chocolat.

 

4.     Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?

(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Je suis très ebook depuis que j’ai allaité mon deuxième enfant, ça me permettait de faire deux choses à la fois, et puis il faut avouer que lorsqu’on part en vacances c’est pratique. Après j’adore avoir des dédicaces de mes auteurs préférés et le livre papier, c’est que du bonheur.

 

5.     Lis-tu des confrères ?

(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Je lis beaucoup, et je fais pas mal de bêta lectures. Je manque de temps, pour lire autant que je le souhaiterais.

6.     Lis-tu des notices ?

Même de jeux vidéos

Euh, non, pourquoi, je ferais ce genre de choses lol?

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

 

1.     Ton signe astrologique ? Certains signes sont moins animés que d’autres, le savais-tu ?

Je suis bélier, il paraît que de ce fait je suis quelqu’un de bavard, volontaire, courageux et têtu. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’horoscope.

 

2.     Comment inventes-tu tes titres ?

Je ne sais vraiment pas, ça me vient comme ça…

 

3.     Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ?

Est-ce que tu fais tout ?

J’essaie d’être présente sur les réseaux, mais ce n’est pas aisé. J’ai rencontré des personnes formidables via facebook et construis grâce à ce réseau lerecueil de nouvelles de Noël : “à tes souhaits”

 

4.     Une âme de coach ?

Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Cela serait même un honneur. Je lui dirais d’abord de croire en son histoire, et de croire en ses rêves. Nombreux sont les personnes qui voudront le détourner de ce rêve, alors autant bien s’armer et bien s’entourer.

 

5.     Jusqu’où irais-tu pour un salon ?

Distance, demandes, etc…

Je débute, Mons était mon premier salon, je suis donc sortie de ma Normandie pour me rendre en pays belge. Ce n’est que du bonheur : aller à la rencontre des lecteurs et des amis auteurs, échanger, rire. J’ai été plus d’une fois touchées par les mots d’auteurs ou de lecteurs.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

1.     Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Je ne suis responsable en rien ni des larmes ni des fous rires. Après si vous avez des envies de sortie à Versailles, je plaide coupable. Les gaffes et les boulettes d’Emma, notre héroïne de De miroir et d’amour, je les assume totalement, c’est ce qui lui donne son côté humain.

 

2.     Où peut-on te trouver sur le net ? (Réseaux, salons…)

Pas besoin de me chercher bien longtemps pour me trouver, https://www.facebook.com/Julie-Anne.bastard

https://www.instagram.com/julieanne.bastard

Ton adresse postale ? hé hé hé

Qu’il vienne me voir en mp, si c’est pour m’envoyer un cadeau ou du chocolat, il y aura moyen de s’arranger.

 

3.     Combien de temps pour conclure ?

Ton livre, bien sûr !

Comme je suis une personne qui doute beaucoup, j’ai dû prendre sur moi pour parvenir à mettre le point final. Si ça ne tenait qu’à moi, je crois que je ne mettrais jamais le point final.

 

4.     Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

Je retiens l’idée de l’homme-sandwich, et regrette de ne pas avoir eu cette idée avant. Pour communiquer, je poste mes actualités sur les réseaux sociaux, réponds aux interviews, mais seulement des gracieuses journalistes 😉 et distribue des flyers 🙂 Je suis au début de l’aventure livresque, et je prends tous les conseils et les bonnes idées. Au fait, un homme-sandwich, c’est un homme qui te prépare des sandwiches ? Si oui, je veux bien en embaucher un !

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

1.     Chocolat Suisse ou Belge ?

Si je réponds suisse, mon amie JC va me tuer ! Et j’avoue que depuis que je connais les belges, je me suis fait des amis formidables. ( J’espère que les suisses ne m’en voudront pas trop lol) Je suis plutôt du genre pacifiste comme fille, je fuis les conflits autant que faire se peut. Finalement je dois être un peu suisse sur les bords.

 

2.     Pastafariste ou d’une autre religion ?

J’ai la religion du coeur, des bons sentiments et du quand on y croit, tout est possible.

 

3.     Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

On ne doit pas manquer d’oxygène en haut et c’est pratique pour prendre de la hauteur par rapport aux événements.

Julie-Anne B.

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.     Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Si vous ne l’avez pas encore compris, le chocolat et le thé sont mes deux passions. Je crois qu’on peut me soudoyer assez aisément.

 

2.     Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Les pâtes, il faut vraiment qu’elles soient bonnes, au moins des lasagnes pour avoir une chance de me corrompre.

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche.

 

Et 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

1.     Au resto, entrée ou dessert ?

Moi je suis une gourmande, j’opte en règle général pour l’entrée et le dessert. Mais s’il faut vraiment faire un choix, mon coeur portera toujours sur la petite touche sucrée pour achever le repas, une petite touche de douceur dans ce monde brutes. Et s’il y a un thé de Noël ou un thé bien parfumé pour accompagner le dessert, je suis aux anges.

 

Le dimanche est pour moi un des jours les plus doux de la semaine, celui où je prends le temps de profiter des gens que j’aime, où on traîne en pyjama, où on sort chez des amis, où on déjeune avec la famille. En semaine, nous sommes toujours pressés, le dimanche c’est différent.

Julie-Anne B.

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.