portrait - lgeiss

Interview de Laurel Geiss

J’ai entendu parler de Laurel à plusieurs reprises sur les réseaux, alors je me suis dit qu’il était temps de discuer avec elle.
En avant pour l’interview de Laurel Geiss sur ma table de kiné ! 

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Autrice

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas. 

Zut alors !! Moi qui adore ça ! :-))

 

1.    As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Hélas non, je n’ai aucun(e) assistant(e) pour tout ce qui concerne ma vie professionnelle d’enseignante ou ma vie d’auteure indépendante. Par contre, je peux compter sur le soutien sans faille de mon mari qui répond toujours présent à tout moment et dans n’importe quelle situation. Un amour!

 

2.      Quel est ton objet fétiche ?
(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Alors mon objet fétiche? Bonne question… Je ne pense pas en avoir un. Je ne suis pas vraiment attachée aux objets, en tous cas au point d’en avoir un fétiche, qui ne me quitterait jamais. Quoique en réfléchissant bien, je pourrais dire mon téléphone! Je ne fais rien sans lui, mais aucun fétichisme là dedans, juste une addiction!

 

3.      Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Je dirais Apéro (obligatoire ah ah ah!) – repas cool sans prise de tête avec échanges autour de nos livres, de nos passions, de nos goûts, mais pas que. Nous discuterions comme des amis. La vie est à elle seule un roman. Il y a donc de quoi dire !

 

4.      Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Le lecteur idéal, pour moi, car il y a un lecteur idéal pour chacun je pense, est bienveillant et sait profiter de sa lecture sans se prendre la tête à vouloir tout analyser. Toutefois, il sait se forger son avis et ne va pas se forcer à lire un texte dans lequel il ne se sent pas bien. Le lecteur idéal lit à peu près de tout et n’hésite pas à aller à la rencontre des auteurs.

 

5.      Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Tous mes personnages sont importants pour moi et je les remercie d’exister.

 

6.      Décris-nous ta position préférée.
Pour écrire ?

Dernièrement, mon bureau est ma chambre. J’écris sur mon lit, bien calée, avec un support pour l’ordinateur. Avant, j’écrivais sur table, mais trop de douleurs aux poignets. Mon premier roman a été écrit en grande partie assise sur un banc ou dans l’herbe de parc de jeux près de chez moi où j’emmenais mon fils prendre l’air.

 

7.      Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
Satin, dentelle, coton ?

Rien d’aussi glamour ! En général je ne ressemble à rien. Juste de quoi être à l’aise.

lundi - lgeiss

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.
Zut y’a vraiment pas moyen ?!

 

1.      Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Avant d’être auteure, je suis avant tout et je resterai une grande lectrice. Je lis depuis que j’ai cinq ans et il ne passe pas une journée sans que je lise ne serait-ce que quelques pages.

Je lis presque de tout et j’aime découvrir de nouveaux genres et de nouvelles plumes. Je suis très curieuse et sortir de ma zone de confort ne me dérange pas.

J’aime aussi énormément regarder des films et des séries.

 

2.      En musique ou non ?

Pratiques-tu l’écriture en musique ou non ?

En général, j’écris en silence, avec parfois même un casque anti-bruit pour m’isoler, être dans ma bulle. Toutefois, quand j’ai besoin de me mettre dans une ambiance particulière, j’écoute des playlists dédiées à l’écriture que je me suis faites : émotions, thriller, etc. Ce ne sont par contre que des titres instrumentaux, les chansons me dérangent. Mes préférés : Hans Zimmer et Ludovico Einaudi, les musiques de films.

 

3.      Comment peut-on te séduire ?

En étant soi-même. Je déteste les faux-semblants.

 

4.      Lis-tu en Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Étant une dévoreuse de livres, je lis tout le temps et sur tous les supports, sauf l’audio (Je n’y arrive pas).

 

5.      Lis-tu des confrères ?
(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Je ne lis presque plus que des auteurs auto-édités. Il y a tant de pépites !!

 

6.      Lis-tu des notices ?
Même de jeux vidéos

J’adore lire les notices des boites de médicaments. Mon père était préparateur en pharmacie, lire le Vidal est un kiff !!

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?
Alors là si tu me prends par les sentiments!!

 

1.      Ton signe astrologique ? Je dis régulièrement dans mes horoscopes que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?
Je suis Verseau. Je ne sais pas si effectivement le moment de la naissance peut influencer notre caractère ou notre vie, mais pourquoi pas. J’avoue ne pas m’y intéresser, je ne lis jamais mon horoscope.

 

2.      Comment inventes-tu tes titres ?

Mes titres s’imposent d’eux-mêmes à un moment donné de l’écriture. Parfois en plein milieu et parfois dès le début.

 

3.      Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

J’aimerais être bien plus présente sur les réseaux, être organisée pour mes post etc, mais je n’y arrive pas. Je fais tout au feeling. Je fais tout toute seule, et en travaillant à plein temps à l’école, plus la vie de famille, je n’ai pas beaucoup de temps à y consacrer malheureusement.

Du coup, je fais comme je peux, quand je le peux:-))

 

4.      Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Je pense pouvoir aider, je l’ai déjà fait. Mais coacher non, je ne m’en sens pas capable et ne pense pas en avoir la légitimité.

 

5.      Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
Distance, demandes, etc…

Et bien, cela dépendrait de ce qui m’est proposé. Un salon tous frais payés ne se refuse pas ! Mais restons sérieux, je privilégie les salons qui veulent bien m’accueillir, près de chez moi, à taille humaine, avec une ambiance chaleureuse et bienveillante. J’étudie actuellement la possibilité d’élargir ma zone d’action, toutefois être acceptée dans certains salons en étant auto-éditée, reste mission impossible.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

1.      Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Je lui prouverais que mon roman est un hymne à la vie, et que s’il souhaite vibrer et éprouver de belles émotions, il n’a qu’à foncer !

 

2.      Où peut-on te trouver sur Internet ? (Réseaux sociaux, site, salons…)
Ton adresse postale ? hé hé hé  (tu peux donner les adresses pour aider à les trouver plus vite)

J’habite dans le Vaucluse, près d’Avignon. Un région qui me plaît énormément et où je me sens bien. Sur internet, on peut me trouver sur Facebook et Instagram. J’ai un compte Linkdin, mais je ne m’y fais pas. Tout le reste, Twitter, Tik Tok etc.. ne m’intéresse pas. Pour me trouver sur les réseaux, il suffit de taper Laurel Geiss.

https://www.facebook.com/GeissLaurel/

https://www.instagram.com/laurelgeiss_auteure/?hl=fr

Mon site : www.laurelgeiss.com

 

3.      Combien de temps pour conclure ?
Ton livre, bien sûr !

Mon premier roman La part de l’ombre, m’a pris deux ans et demi, le suivant Tu as toujours été là, un an de moins, le troisième prend le route du premier:-)), et la période compliquée que nous traversons n’y est pas étrangère je pense.

 

4.      Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

J’ai un grand roll-up que je balade avec moi partout en dédicaces et dans les salons. J’ai eu la chance de passer deux fois dans le journal La Provence, et dans l’un de leurs Hors-série intitulé 10 crimes en Provence, ainsi que dans le magazine E-Book 1D. La bibliothèque de la ville où je travaille m’a invitée pour une conférence, un merveilleux moment avec les lecteurs. Mon roman, La part de l’ombre, a gagné cette année le prix du meilleur thriller policier sur le groupe du Comptoir de la Culture. Cette mise en avant a été une grande chance et j’en suis très fière.

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

1.      Chocolat Suisse ou Belge ?

Je ne suis pas fan de chocolat… Je suis plutôt salé:-)

 

 

2.      Pastafariste ou d’une autre religion ?

Aucune ! Je crois en moi, et c’est déjà pas mal je trouve ! Ahahah ! Mais sinon je suis de la team #nevergiveup 🙂

 

3.       une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Une petite mousse ?  :-))

vendredi - lgeiss

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.      Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

A défaut de CB, chèque ou espèces, la bière sans hésitation !

 

2.      Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

J’adore les pâtes !! Avec des origines italiennes c’est obligé !

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce.
Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse et conclure cette interview. En 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

 

1.      Au resto, entrée ou dessert ?

 

Et bien tout d’abord un grand merci à toi pour cette séance de kiné hors du commun ! Un moment des plus agréables même si j’avoue avoir du mal à parler de moi… Merci !

dimanche - lgeiss

3 réflexions sur “Interview de Laurel Geiss”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.