Marie Meyel portrait

Interview de Marie Meyel

Marie est une autrice à connaître, elle a écrit plusieurs livres, elle est dynamique, et elle répond aux diverses interviews !

En avant pour l’interview de Marie Meyel !

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Autrice

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

 

  1. As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
    (dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Un assistant comme le tien ? Oui, pour certaines tâches comme passer l’aspirateur ou la serpillière, c’est mon mari. Sinon, pour le reste, je suis assez indépendante.

  1. Quel est ton objet fétiche ?
    (Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Non, vraiment, j’ai beau chercher, je n’ai aucun objet fétiche. Ah, si ! Peut-être mes lunettes. J’en ai besoin pour voir de près (presbytie) si j’ai mes lentilles sur les yeux (myopie). Mais je n’en ai pas besoin si je n’ai pas mes lentilles, parce qu’alors j’ai mon autre paire de lunettes que j’utilise pour voir de loin (myopie) et je les enlève pour voir de près.  Vous n’avez rien compris ? Relisez ! Indice : j’ai 2 paires de lunettes, pour 2 usages différents et des lentilles que je ne mets pas toujours.

  1. Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

On va au restau, je ne vais quand même pas faire la cuisine. Je suppose que c’est un auteur connu ? Je tente alors de lui soutirer tous ses secrets. Et puis, bien sûr, à la fin, il paie l’addition. Dans la réalité, je serais vraiment trop intimidée. Tu m’accompagnes, Gracieuse ?

  1. Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Le lecteur idéal achète tous mes livres et il les adore bien évidemment ! Mais, c’est ma mère !

  1. Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Pierre, lâche-toi un peu. Profite de la vie. Je pourrais dire la même chose à Claire. (personnages principaux de « Je n’ai pas d’attirance pour toi »)

  1. Décris-nous ta position préférée.
    Pour écrire ?

Assise dans mon fauteuil à roulettes, à l’assise bien usée, devant le bureau, face à l’ordinateur. Très classique.

  1. Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
    Satin, dentelle, coton ?

Etant donné que j’écris à n’importe quelle heure, je ne vais pas passer mon temps à me changer pour revêtir un déguisement d’écrivain. Donc, tenue de tous les jours (pantalon, robe, jupe…). Par contre jamais en pyjama, toujours douchée et habillée.

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

 

  1. Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Je lis vraiment tout ce qui me tombe sur les yeux, je ne te dis pas combien de fois j’ai lu les inscriptions sur le paquet de biscottes (et je n’ai toujours pas retenu la liste des ingrédients).

Question roman, j’aime lire des textes de genres variés sauf l’horreur et le gore.
J’ai beaucoup lu aussi des livres de djeuns en piquant les livres de mes enfants :  Artemis Fowl par exemple, les 39 clés, et même Géronimo Stilton.
Vices inavouables : j’avoue avoir lu 50 nuances de Grey. Affligeant tellement c’est mal écrit et désespérant de mièvrerie. On me l’a prêté, la bonne excuse.

En séries, ma préférée est  Breaking Bad, suivie de Better call Saul (qui est en fait le préquel).

 

  1. En musique ou non ?

Pratiques-tu l’écriture en musique ou non ?

Pas de musique, tous les auteurs aiment dire qu’ils écoutent beaucoup de musique, pas moi. Je suis l’exception. Silence ou bruit de fond de la télé que regarde mon mari ou aspirateur au choix.

 

  1. Comment peut-on te séduire ?

En m’emmenant en voyage. Pas besoin de luxe, une tente de camping me convient.

 

  1. Lis-tu en Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
    (Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Je lis essentiellement des ebooks. Je ne suis pas du tout attirée par les audiolivres, J’ai peur d’être gênée par la voix. J’aime bien me faire ma propre idée des personnages. En tant que lectrice, je ne suis pas attachée au livre papier. J’ai très peu de livres. J’emprunte à la médiathèque de ma ville et dans des boites à livres où je dépose aussi mes livres lus. Il me reste une bibliothèque en ebooks, peu encombrante.

  1. Lis-tu des confrères ?
    (Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Je lis depuis quelques mois essentiellement des confrères auto-édités. Depuis que j’ai découvert cette engeance, je ne peux plus m’en passer. Je fais un retour global une fois par mois.

  1. Lis-tu des notices ?
    Même de jeux vidéos

Oui, bien sûr. Quelle question ! Je lis tout ! Celles d’Ikea ne comportent pas beaucoup de textes, surtout des images.

Marie Meyel

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

  1. Ton signe astrologique ? Je dis régulièrement dans mes horoscopes que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?
    J’avoue que je ne crois pas vraiment aux horoscopes (désolée) sauf quand ça m’arrange. Donc si tu veux faire un bon horoscope pour les verseaux, merci.

 

  1. Comment inventes-tu tes titres ?

Pour « je n’ai pas d’attirance pour toi », je peux dire que j’avais le titre dès le commencement. C’est une phrase que j’ai attrapée au vol, que j’ai transformée et elle n’a pas quitté le roman.
Pour « Trente ans, le bonheur m’attend », le litre a été plus dur à trouver. J’avais le début, j’ai essayé différentes versions pour la fin et une phrase a percuté. Pour la petite histoire, dans mon ordi, pendant l’écriture, il avait un nom de code (Un saut en parachute) mais ce titre qui a un sens (si on a lu le roman) n’était pas totalement représentatif du contenu.

 

  1. Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Trop, je vais réduire, ça m’empêche d’écrire. C’était moins gênant pendant le confinement puisque je n’arrivais pas à écrire pendant cette période.

Est-ce que je fais tout ? Bien sûr, souviens-toi de la question posée lundi. Je n’ai pas d’assistant si ce n’est pour l’aspirateur et le lavage des sols.

  1. Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

J’ai déjà du mal à me coacher moi-même. Non, c’est impossible. Mais à l’inverse, j’accepte tous les conseils, disons les bons conseils.

  1. Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
    Distance, demandes, etc…

Je vais à 2h maxi de chez moi parce que les frais (essence, péage et logement si trop loin) grimpent vite. Je pourrais éventuellement venir dans le Nord si ça correspond à une période où je vais voir mes parents. (je vis dans la Drôme).  Je pense au salon d’Orchies (ma tante habite Orchies).
C’est un aspect qui n’est pas négligeable pour moi car je n’ai pas de revenus propres et il est hors de question que ma passion (hobby/folie/loisir)…déborde trop sur le budget familial.

Ou alors, il faudrait que je sois invitée tous frais payés… Ah, mais non, pour ça, il faut être déjà connue.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

  1. Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Madame la Juge (ou Monsieur), l’avez-vous seulement lu avant de m’accuser ?
Savez-vous que je parle de votre fils, de votre neveu, de votre cousin dans ce livre ? Je parle aussi de vous car oui, c’est vous qui pourriez être à la place de Thomas. Peu importe que l’histoire se passe dans le Nord, elle est universelle, elle ne peut que vous toucher si votre cœur n’est pas fait de pierre.
Puisqu’il semblerait que vous ne l’ayez pas lu, je demande donc l’ajournement du procès.
Et procurez-vous « Trente ans, le bonheur m’attend » avant de me convoquer devant ce tribunal.

  1. Où peut-on te trouver sur Internet ? (Réseaux sociaux, site, salons…)
    Ton adresse postale ? hé hé hé (tu peux donner les adresses pour aider à les trouver plus vite)

On peut commander mes livres directement sur mon site (avec dédicace si vous le souhaitez et marque-page pour les romans).
Mon site : https://marie-meyel.fr/

Ma page Facebook :  https://www.facebook.com/MarieMeyel/

Amazon :  https://www.amazon.fr/Marie-MEYEL/e/B07Y8HRCMM

Autres sites de vente pour « Je n’ai pas d’attirance pour toi » : Kobo, Decitre, Bookelis, Fnac, Cultura et les librairies (sur commande). Informations sur mon site.

  1. Combien de temps pour conclure ?
    Ton livre, bien sûr !

Il faut compter 6 mois d’écriture, avec des pauses pour un roman, des relectures en pagaille, en tous sens, avec encore des pauses, pendant 2 à 3 mois. Le temps d’un bébé.

 

  1. Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

J’ai bien pensé à une gamme de vêtements : T.shirts, Sweats, pyjamas, caleçons, casquettes… mais, non, sérieusement !

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

  1. Chocolat Suisse ou Belge ?

Belge évidemment, je suis née dans le Nord, à deux pas de la Belgique, j’y allais en vélo dans ma jeunesse. S’il n’y a plus de chocolat belge, j’accepte le Suisse.

 

  1. Pastafariste ou d’une autre religion ?

J’ai été adepte à une certaine époque de ma vie. On m’offrait un collier de nouilles et j’étais ravie. Mais cette époque est révolue.

 

  1. Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Pas sûre d’avoir envie de te séduire. Si tu insistes : t’as debelles… Ah, non ! On a dû te le dire 100 fois. « T’as un beau chapeau tu sais ». Comme dirait mon ami Jean Claude Dusse, « On sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher ».

Marie Meyel

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

  1. Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Ni bière ni café, mais du thé, ça me convient. Chocolat aussi bien sûr.

  1. Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Oui, si tu peux ajouter la sauce et le gruyère râpé ?

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce.
Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse et conclure cette interview. En 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

 

Au resto, entrée ou dessert ?

Dessert. Je suis frustrée si je ne prends pas de dessert au resto.

Si vous avez lu cette interview, c’est que vous avez l’esprit curieux. Après m’avoir découverte par cette gracieuse interview, je vous invite à découvrir mes livres. Je n’y parle pas de pâtes ou de longues jambes, mais d’amour, de la vie, de lieux qui me sont chers comme la Drôme et le Nord. Et, dans quelques mois, je promets de vous emmener en Argentine avec mon troisième roman. Vous embarquez avec moi ?

Marie Meyel
Marie Meyel promo

Vous n’en n’avez pas encore profité ? 
C’est ici

Il est dans ma Pile à Lire ! 

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Rejoignez-nous et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des gracieuses nouveautés !
close
Rejoignez-nous et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des gracieuses nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *