Interview de Mathilde Martin

Mathilde Martin nous a proposé un livre sur la vie sans gluten. Elle a mené un projet Ulule pour le publier, et maintenant, elle vient nous parler ici, dans une interview, à la mode de Gracieuse.

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Autrice

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

1.    As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Hello ! J Alors pas d’assistant humain au sens propre du terme mais j’ai mon Lui (mon chéri) avec qui je suis depuis le lycée qui me soutient énormément dans tous mes projets, me donne son avis sincère et m’aide à toujours faire mieux et aussi deux adorables chats recueillis sauvages en emménageant ici qui me soutiennent et m’envoient de la force à longueur de journées et de nuits.

 

2.    Quel est ton objet fétiche ?
(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Un bracelet avec un papillon qui m’a été offert par ma sœur. Il me donne la sensation qu’elle est toujours là près de moi, avec ce bracelet je me sens en sécurité et je peux essayer de déployer mes ailes. Nous sommes très fusionnelles. Elle est ma cadette de 16 mois mais nous avons grandi comme des jumelles. On se soutient beaucoup et on se protège énormément. Je ne peux rien faire sans ce bracelet.

 

3.    Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Une immense pizza sans gluten, un tiramisu sans gluten aussi (je suis cœliaque), deux plaids, deux transats et beaucoup beaucoup de discussions autour de notre passion commune pour l’écriture, pour le partage. J’adorerais découvrir les techniques que cet auteur utilise, ses petites astuces, échanger sur nos parcours pour apprendre l’un de l’autre !

 

4.    Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Impossible d’en choisir un, je suis tellement fascinée par la diversité des lecteurs, la diversité des parcours, la diversité des chemins qui nous emmènent vers un livre et la diversité des approches pour s’approprier le livre. J’ai la chance immense de découvrir cette diversité et c’est magique à mes yeux.

 

5.    Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

C’est une question difficile car pour le moment, je n’ai pas encore créé de personnage. Mes livres sont des livres pratiques, des guides pour faciliter le quotidien. Dans mon dernier livre « S’adapter Sans Gluten », j’ai choisi de sortir de ma zone de confort et de dessiner quelques illustrations pour accompagner les différents chapitres.

Ces illustrations représentent deux personnages : une jeune femme blonde (qui doit me ressembler un peu) et un épi de blé (qui représente le blé qui contient du gluten avec qui nous avons été amis pendant des années avant mon diagnostic).

Tout au long du livre, on assiste aux doutes sur cette amitié (l’avant diagnostic), la rupture de cette amitié (l’annonce du diagnostic), le manque (la difficile phase d’acceptation), la vie sans cet ancien ami (la phase d’apprentissage d’une nouvelle vie), la tentation de cet ancien ami (la phase de lutte contre les écarts) puis la réconciliation avec cet ami autour d’une invitation à venir goûter un gâteau sans gluten (l’apprentissage de la pâtisserie sans gluten pour recommencer à vivre heureux et gourmands mais cette fois-ci en s’étant adapté sans gluten).

 

6.    Décris-nous ta position préférée.
Pour écrire ?

Dans un fauteuil confortable avec un plaid, une tisane, mon ordinateur et bien sûr les ronronnements (et ronflements) de mes chat-ssistants.

 

7.    Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
Satin, dentelle, coton ?

Non aucune tenue particulière.

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

1.    Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Je suis fan des livres d’Emile Zola. Je les ai lu et relus des dizaines de fois. Petite, je m’étais fait une affiche géante avec l’arbre généalogique des Rougon-Macquart pour cerner toutes les subtilités des histoires de Zola. Mon préféré est sans aucun doute « Au bonheur des dames ». Ce livre, comme beaucoup de Zola, résonne encore tellement fort en termes d’actualité. J’aime ces loooongues descriptions qui me permettent d’imaginer jusqu’au moindre détail d’une histoire, de la ressentir comme si j’y étais.

 

Sinon j’adore les livres de Virginie Grimaldi. Je l’ai découverte bien avant qu’elle soit éditée lorsqu’elle tenait ses blogs. Elle a une plume unique qui me fait passer des rires aux larmes parfois en quelques secondes. Ses livres font du bien, beaucoup de bien, ils remuent, ils respirent la sincérité et la simplicité des émotions. On ressent toute sa bienveillance et sa douceur à travers ses écrits et ça fait un bien fou !

 

2.    En musique ou non ?

Pratiques-tu l’écriture en musique ou non ?

J’écoute beaucoup de musique, principalement des musiques actuelles et dans presque tous les styles. Cependant depuis que je suis atteinte d’encéphalomyélite myalgique, je ne peux plus faire deux choses en même temps car cela me provoquerait des malaises post efforts alors je dois choisir mes moments. J’ai mes moments lecture (parfois audio) et mes moments musique.

 

3.    Comment peut-on te séduire ?

L’humour, la douceur et la bienveillance !

 

4.    Lis-tu en Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Je lis en papier mais aussi sur ma liseuse (on a un petit appartement alors il n’y a pas assez de place pour tout stocker). Je lis en audiolivre quand ma santé fait des siennes et sinon je suis une adepte des séries comédie et des films légers. J’ai besoin de légèreté car je vis dans la douleur de mon corps et les livres, les films, les séries, les musiques doivent me permettre de m’évader de ces difficultés J

 

5.    Lis-tu des confrères ?
(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Oui je lis beaucoup de livres mais aussi des revues. Je suis prof de SVT alors je passe beaucoup de temps dans les revues scientifiques et les articles scientifiques.

 

6.    Lis-tu des notices ?
Même de jeux vidéos

Hihihi j’ai été surprise par la question ! Oui beaucoup (trop !) de notices de médicaments pour mes différents problèmes de santé et je lis absolument toutes les étiquettes de chaque aliment que je mange afin de m’assurer qu’il n’y a aucune trace de gluten dedans (sinon je risque très gros pour ma santé).

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

1.    Ton signe astrologique ? Je dis régulièrement dans mes horoscopes que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?

Je suis gémeaux ascendant balance ! On me dit toujours que je danse sur 4 pieds et que je ne tiens pas en place. Pour les autres signes, je ne suis pas une spécialiste mais je suis toujours très intéressée de voir combien cela décrit nos personnalités.

 

2.    Comment inventes-tu tes titres ?

Je me réveille en sursaut en plein milieux de la nuit avec un titre (parfois même sans projet), je l’écris sur mon téléphone pour ne pas l’oublier et la première chose que je fais le lendemain c’est vérifier sur Google que cela n’existe pas déjà. Si oui alors je laisse tomber le projet, si non je fonce ! C’est un peu ma façon superstitieuse d’aller au bout ou non d’un projet.

 

3.    Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Je tiens un blog Ma Vie de Coeliaque pour le loisir et deux entreprises en parallèles dans l’enseignement des SVT. Du coup je suis sur les réseaux sociaux dans le cadre de ces différentes activités et je fais tout seule, je m’amuse beaucoup à créer des liens sur les réseaux mais je ne me mets aucun objectif de croissance et aucune pression. Je créé en espérant aider et si le but est atteint, je suis heureuse, sinon je me remets en question et j’essaie de faire mieux.

 

4.    Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Oh oui, ma première vocation c’est l’enseignement ! Je fais une grande distinction entre le coaching, la formation, le consulting et l’enseignement. J’ai intégré ces 4 piliers qui me paraissent essentiels et complémentaires à ma pédagogie dans tous les domaines où j’ai l’occasion d’exercer.

 

5.    Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
Distance, demandes, etc…

Si le salon est virtuel, partout avec le plus grand des plaisirs !

Si le salon est physique, je suis malheureusement très limitée par ma situation de handicap et ne peut me déplacer que dans ma région proche (en Alsace ou dans le Territoire de Belfort).

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

1.    Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

Madame le Juge,

Aujourd’hui le passage à une alimentation sans gluten du jour au lendemain est brutal. On est déboussolé face à de nombreuses questions auxquelles il est difficile de trouver des réponses. On se sent perdu dès qu’il faut manger, dès qu’il faut sortir. Un peu comme une rupture avec quelqu’un qui faisait partie de notre vie depuis très longtemps…

Cette situation contribue à la difficulté de l’acceptation de cette nouvelle vie remplie de nouveaux défis.

C’est à partir de ce constat et de mon vécu personnel que j’ai créé mon blog Ma Vie de Coeliaque en 2016 dans l’objectif de commencer à apporter des réponses à ma petite échelle. Mes compétences de scientifique me sont très utiles pour vulgariser les connaissances actuelles que l’on a des pathologies liées au gluten afin de lutter contre la désinformation. Ma passion pour la pâtisserie me permet de proposer des alternatives gourmandes pour s’approprier ce nouveau régime alimentaire en douceur.

C’est ainsi que début 2017, j’ai eu l’idée d’écrire ces réponses sous un format différent de celui du blog. Plus facile à lire et plus complet aussi, le projet de livre « S’adapter Sans Gluten » était né. Aujourd’hui après toutes ces années de travail de recherche, d’écriture et d’illustration, j’ai créé l’outil qui m’aurait fait gagner des années si je l’avais eu entre les mains plus tôt et je sais qu’il pourra aider d’autres personnes qui, comme moi, sont confrontées à l’alimentation sans gluten.

 

2.    Où peut-on te trouver sur Internet ? (Réseaux sociaux, site, salons…)

Ton adresse postale ? hé hé hé  (tu peux donner les adresses pour aider à les trouver plus vite)

Mon blog : https://maviedecoeliaque.fr sur lequel on trouvera mon livre à partir de juillet 2021

Mon email : mathilde@maviedecoeliaque.fr

La campagne Ulule de précommande de mon nouveau livre : https://fr.ulule.com/sadapter-sans-gluten/

 

3.    Combien de temps pour conclure ?

Ton livre, bien sûr !

J’ai mis 4 ans pour écrire celui-ci. J’ai fait des pauses, attendu les résultats de recherches scientifiques pour reprendre, appris à faire des illustrations. Je suis heureuse d’avoir pris mon temps car il est plus complet ainsi.

Pour les autres, j’ai mis 1 an pour le livre de recettes alsaciennes sans gluten et 8 mois pour mon livre de préparation du capes externe de SVT.

Je travaille au rythme des limites imposées par ma santé même si ma tête, elle, ne s’arrête jamais.

 

4.    Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

Hihihi non pas encore !

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

1.    Chocolat Suisse ou Belge ?

Les deux du moment qu’ils sont sans gluten !

2.    Pastafariste ou d’une autre religion ?

Je crois en le respect, la diversité, la bienveillance, l’entraide, la douceur, la nature, le droit à l’erreur, le droit de vivre, d’aimer, de ne pas être d’accord, la liberté et la paix. Je ne sais pas quel nom cela peut porter mais je dis souvent que ma religion ce sont les valeurs qui me tiennent à cœur.

3.    Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Hihihi tu sais je ne suis pas douée dans ces choses-là et je vais te le prouver…

Je suis en couple avec mon chéri du lycée et la première phrase que je lui ai dite quand je l’ai rencontré c’était « oh tu ressembles à mon ex »….c’est sorti tout seul, c’était innocent, c’était pour moi un compliment parce que son sourire m’y  a fait penser…c’était tellement maladroit mais on est encore ensemble 13 ans après donc ça n’a pas tout gâché alors comme c’est mon seul référentiel…. « tu ressembles à mon ex ! » 😀

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.    Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Bière non il y a du gluten dedans ! Mais chocolat sans gluten quand tu veux !

 

2.    Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Si elles sont sans gluten et à la bolognaise, c’est parfait ! 😀

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce.
Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse et conclure cette interview. En 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

 

1.    Au resto, entrée ou dessert ?

Malheureusement jamais de resto pour moi mais je veux croire qu’un jour un restaurateur 100% certifié sans gluten ouvrira ses portes pas loin de chez moi !

Si vous aussi vous avez cette sensation que l’intégralité de mes réponses est dépendante de ma santé, vous avez compris la difficulté que peuvent rencontrer les personnes qui ont une pathologie chronique et/ou une pathologie liée au gluten.

C’est pour cette raison que j’ai voulu écrire mon dernier livre. J’avais envie de contribuer à ma petite échelle à faciliter le quotidien avec une pathologie liée au gluten et à lutter contre la désinformation. J’avais également envie de crier haut et fort que oui on peut vivre heureux sans gluten et qu’avec les bonnes clés, il est possible de s’adapter sans gluten.

Si vous-même ressentez le besoin d’en savoir plus ou si vous connaissez quelqu’un dans cette situation, n’hésitez pas à lui en toucher un mot.

livre-mathildemartin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoins-nous !Et partageons autour des livres

Rejoins-nous pour recevoir les doses de Gracieuse