Interview de M.G. Le Floch

J'ai réalisé l'interview de M.G. Le Floch parce que je l'ai rencontrée en travaillant avec d'autres autrices autoéditées dans un projet de promotion commune. J'ai lu son livre et je lui ai proposé de la présenter sous un autre angle pour en savoir plus sur elle.
A toi de la découvrir ! 

Bonjour à toi, ô autrice autoéditée, sur ce site. Nous allons vivre une expérience particulière, tu vas voir, tout va bien se passer. Prends une tasse de tisane aux orties et aux artichauts bretons bio et vas-y, démarre la lecture des questions de cette interview particulière.

J’ai pour habitude de proposer des horoscopes humoristiquement novateurs et inspirants pour les étapes importantes de l’année, nous allons donc conduire cet entretien décalé autour des 4 éléments fondamentaux. Et des signes du zodiaque.

FEU - Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’autrice.

La question du bélier

Parlons de la turbine de ta cervelle, comment arrives-tu à t’ancrer ?
- en pleine mer en la lançant,
- verrouillée sur une chaise,
- deux claques pour réhabiter ton corps
- autre choix

Explique-nous.

  • Ah ! Bah en fait, ça dépend. Je dirais un peu de tout ! Il y a des périodes où je reste assise sur ma chaise et où ça fonctionne très bien, d’autres où les claques ne font pas de mal, loin de là ! ça dépend de mon état d’esprit, de ma motivation et des scènes. J’ai besoin d’action ! En fait, pour la turbine de ma cervelle, comme tu dis, j’ai besoin d’un départ sur les chapeaux de roues sinon, bah ça coule.

La question du lion

Zèbre, abeille travailleuse, fourmi ou cigale ? Ou tous en même temps ?

Abeille travailleuse ! J’ai énormément de mal à rester à ne rien faire. Le repos ? Je connais pas… Si personne n’est là pour me forcer à m’arrêter, je continue jusqu’à tomber endormie sur mon clavier ! Et pour les jours de repos, il faut réussir à me mettre devant une série ou une saga de films pour que je sois concentrée sur autre chose sinon j’ai l’impression de perdre du temps.

La question du Sagittaire

Quel est ce plus que tu mets dans tes livres ? Ces petites pincées d’ingrédients qui font craquer les lecteurs ?

 Je ne sais pas si ça fait craquer les lecteurs, à eux de me le dire, mais je n’arrive pas à écrire des personnages solitaires. Il faut forcément qu’il y ait une petite équipe. Même si mes romans se concentrent sur le point de vue d’un personnage, j’ai tendance à dire qu’il y a trois personnages principaux (minimum !) dans mes livres. J’ai besoin de cette cohésion, de ce lien particulier entre les différents personnages.


AIR - Parlons de la femme derrière l’autrice.

La question des gémeaux

Quel animal de compagnie adopterais-tu ?

Un furet, un rat, une chouette, une tarentule ?

Non mais pas de tarentule déjà ! Quelle horreur ! Ce serait une chouette. Un animal mystérieux et majestueux, très inspirant. La nuit, les étoiles, la forêt, je crois qu’on doit partager notre amour de ces éléments (même si je ne raffole pas des petites souris, moi !).

La question de la balance

Comment réagis-tu face à un bruit que tu détestes ? (produit par un élément ou une personne extérieure que tu ne peux pas arrêter, bien sûr, comme un cliquetis de stylo, un mâchonnement de chewing gum,...) et une couleur ou une odeur ? (le tout pouvant être combiné, bien sûr)

Je pète un câble. C’est le genre de chose qui me fait sortir de mes gonds ! Un uppercut, un coup de genou, et rendez-moi mon calme à la fin ! (moi, violente ? Pas du tout… ou peut-être un peu).

La question du Verseau

Peux-tu te laisser porter si on t’emmène dans un endroit inconnu, les yeux bandés ?

Alors, oui et non. Tout dépend de la personne qui me guide. Je n’ai pas envie de finir je ne sais pas où pour qu’on me jette dans un ravin ! Je ne suis pas parano, juste prudente. C’est normal, non ? Ce n’est pas pour rien que chez moi je me promène avec une batte de baseball quand je suis toute seule (en vrai, c’est la barre en fer de ma penderie mais batte de baseball, ça fait mieux).

TERRE - Parlons de tes livres et des arbres qui les fabriquent.

La question du taureau

Comment gères-tu ton inspiration ?

Si elle est en panne, que fais-tu pour la rappeler à toi ?
- marcher,
- prendre un bain de boue,
- courir nue dans les champs,
- …

Alors, c’est simple, je ne la gère pas du tout ! C’est plutôt le contraire ! Elle se fait rarement la malle mais dans ces cas-là, je vais me promener au bord de la mer. Ce n’est pas que courir nue dans les champs ça ne me tente pas mais… j’habite près des marais alors avec les moustiques…

La question de la vierge

Aimerais-tu que l’on créée un cours de potions à l’école, comme dans l’école du sorcier Harry Potter ?Oui, avec un professeur comme Severus Rogue, c’est la base.

  • J’aurais tellement adoré ! Tu parles à mon petit cœur de fan inconditionnelle qui a grandit avec cet univers alors je dis même oui à Rogue ! En même temps, sans ses punchline, les cours de potion seraient moins drôles !

La question du capricorne

Comment réagis-tu avec ceux qui détestent tout et descendent ton livre juste pour aller à contre-courant ?

- Vaudou, mauvais-sort
- mépris ?
- L’étouffer avec un coussin ?

- …
Lâche-toi, ça peut servir d’avertissement à ceux qui liront. Non, les auteurs ne sont pas tous gentils, tordons le cou à cette idée de suite.

Le vaudou ! Je valide à 1000%. Mon côté ésotérique se régale déjà ! Après, étouffer avec un coussin, ça fait aussi le job. Mais j’ai une préférence pour le coup de pelle en pleine… ou un coup de poêle.


Recevoir les gracieusetes

Une fois par mois, tu seras informé des nouveautés du site, des textes et des lectures. Nous pourrons partager sur tes préférences et tes avis sur ces livres !

EAU - Autrice certes, Lectrice aussi ?

La question du cancer

Aimes-tu les films d’horreur ? Ou les romans psychologiques qui font peur ?

T’arrive-t-il de pleurer avec des personnages ou de crier en même temps qu’eux ?
Fuis-tu les douches suite au film de Hitchcock ou les voitures suite au livre Christine de S. King ?

J’aime les films d’horreur mais je suis incapable de les regarder seules ! Je suis totalement parano alors après, ça me suit pendant un an ! Par contre, les romans psycho qui font peur je peux en lire à la pelle ! J’adore !

Je pleure, je crie, je sursaute, je ris, je vis l’histoire à fond, toujours.

Et je fuis toutes les douches avec un rideau ! Non, non, non, je ne veux pas finir comme dans un film de Hitchcock !

La question du scorpion

Combien de livres en cours ?

En écriture ? En lecture ?

Un à la fois, ou plein avec un ordre de préférence ?

Côté lecture,  c’est un livre à la fois. Mais comme je les dévore, ma pile à lire descends vite (et puis je la reremplit, encore et encore…). Par contre, je peux facilement faire de la bêta-lecture à côté. Par exemple, en ce moment je lis un roman et j’en bêta-lis 3. Le truc c’est que je m’accorde un créneau dans mon emploi du temps pour les bêtas donc ça rentre dans le côté travail même si ça me fait plaisir, comme ça, je compartimente.

Côté écriture, c’est plus tortueux. Déjà, j’ai toujours une dizaine d’histoires qui galopent dans ma tête à longueur de temps, ensuite il y a celle que je suis en train d’écrire et ensuite, celle que je relis/corrige, je navigue entre tout ça. Mais je m’en sors bien.

La question du poisson

Quelle voix préfères-tu pour te lire une histoire (avant de dormir ou en plein journée, au choix) ? Celle de Barry White, Bohort de Kaamelott ou Johnny Hallyday ?

  • Barry White, sans hésitation ! Comment résister à cette voix ?
mg le floch

Tu es auteur et tu veux aussi réaliser une interview avec moi ? Lis les modalités ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi !Et partageons autour des livres

Rejoins-nous pour recevoir mensuellement les doses de Gracieuse. Tu y trouveras des retours de lecture, des nouveautés sur les livres et d'autres sujets !