Sylvain Namur

Interview de Sylvain Namur

Je connais Sylvain grâce à Cédric Murphy, oui, encore lui. Il a parlé de son ami auteur de talent et je suis allée parler un peu avec lui. Puis j’ai acheté un de ses livres qui est encore dans ma pile à lire, j’avoue. Mais il me pardonnera bien. 
De discussion en discussion, je lui ai proposé de l’interviewer pour ce mois du thriller que je voulais en mai.

En avant pour la gracieuse interview de Sylvain Namur ! Hop hop hop !

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Auteur 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

  1. As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?

    (dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

    J’ai bien des esclaves personnels qui relisent tous mes textes, mais je préfère parler d’amis… Le terme esclave avait tendance à vexer…
  1. Quel est ton objet fétiche ?

    (Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

    Mon stylo 4 couleurs d’une marque très connue (en trois lettres)… Ce stylo m’a suivi en Égypte, à Doha, à New York… Et il a écrit les brouillons et les plans de presque tous mes livres. C’est celui que j’utilise quand je dédicace un livre.
  1. Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

    Les auteurs sont des humains comme les autres ! Donc, je dirais suivant affinités…
  1. Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

    C’est le lecteur qui aime mes livres, le fait savoir sur les réseaux (internet ou non), qui m’en parle par mail et avec qui l’on peut échanger sur les idées que je mets dans mes livres, sur ce qu’il a le plus aimé ou au contraire sur ce qui l’a bloqué.
  1. Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

    Hem… Joris… Si tu nous lis… Franchement, désolé pour tout, mec. Tiens, je voudrais aussi dire à Céline : Franchement, Céline… Atterris ! ^^
  1. Décris-nous ta position préférée.

    Pour écrire ?

    Assis, une jambe repliée sur ma chaise. En alternant, un coup la droite, un coup la gauche (comme en ce moment !)
  1. Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?

    Satin, dentelle, coton ?

    Pantalon et chemise, chaussures enlevées ! En fait, j’écris pendant mes pauses de midi, au bureau… Donc, en tenue de tous les jours au travail.
Sylvain Namur

Si vous voulez vous offrir un petit recueil de nouvelles, passez sur Thebookedition pour retrouver les corbeaux brisés.

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

  1. Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Je ne suis pas une voiture, donc, je n’ai pas de vices cachés ! Tous mes vices sont avouables… Et la plupart sont exposés dans mes livres… Voilà pour une réponse générale. Sinon, spécifiquement pour la lecture… Je ne vois pas en quoi une lecture peut être mauvaise ? Et pour la ludothèque… Je suis un grand fan de Formule dé, j’organise même un championnat au bureau ! Et je reste un grand fan de mes trois jeux vidéos préférés (Formula one, Ace Combat et GTA).

 

  1. En musique ou non ?

Pratiques-tu ton loisir en musique ou non ?

J’écoute très rarement de la musique en fait… Sauf quand il y a du bruit dans le bureau, je mets youtube en fond (ce midi, c’était Pink Floyd).

 

  1. Comment peut-on te séduire ?

Mon cœur est déjà pris ! Donc, ce n’est pas à moi qu’il faut demander ça, mais à l’amour de ma vie !

 

  1. Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
    (Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Livres papier ou documents word pour les bêta-lectures. C’est tout. Jadis, j’écoutais des audio livres, quand je voyageais en camping-car avec mes grands-parents… Mais ces temps sont révolus.

Sinon, écrans, beaucoup ! Jeux vidéo, séries et quelques films…

 

  1. Lis-tu des confrères ? (Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Exceptés Dino Buzzati, Franz Kafka et Dan Simmons, je ne lis plus que des auto-édités.

 

  1. Lis-tu des notices ?

Même de jeux vidéos

Je ne vais pas trop m’étendre sur le sujet, mais écrire des notices d’utilisation, c’est mon métier dans la vie ! Donc, non seulement je les lis, mais en plus je les relis, je les mets en page, je les écris, je les vérifie, …

Sylvain Namur - mardi

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

1.    Ton signe astrologique ? Certains signes sont moins animés que d’autres, le savais-tu ?

Je suis Airbus ascendant Formule 1 ! ^^ Je n’accorde pas beaucoup d’importance à ces choses-là… Une discussion suivie m’a appris dans le passé que je suis Verseau ascendant Taureau/Chèvre de terre…

 

2.    Comment inventes-tu tes titres ?

En gros, avant de commencer à écrire, j’ai mon titre qui me plait… Puis il change toutes les 20 pages écrites (sur mon prochain roman par exemple, les personnages en font qu’à leur tête et le livre ne colle plus du tout à l’idée de départ !). Le titre s’impose donc de lui-même en fonction de la maturation du livre.

 

3.    Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Beaucoup beaucoup beaucoup trop longtemps. Au moins une heure par jour, plus une demie heure de création de contenu et suivi de ce que je publie, dans les groupes. Exclusivement sur Facebook pour le moment. Je produis mes propres images, gifs et contenus, même si parfois je pars d’images déjà existantes, ou que je relaie des choses qui me plaisent.

 

4.    Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

J’adore donner des conseils et montrer aux autres les écueils que je n’ai pas su éviter… Mais je ne me sens pas assez fort dans mon art pour me prétendre coach !

 

5.    Jusqu’où irais-tu pour un salon ?

Distance, demandes, etc…

Euuuh… Jusqu’au bout du couloir de chez moi ? ^^

Plus sérieusement, j’adorerais en faire. Mais je n’ai pas envie de dépenser de l’argent que je n’ai pas pour quelque chose qui me fait un peu peur…

Retrouvez Sylvain Namur sur Babelio, Facebook, TheBookEdition, et Amazon

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

1.    Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

« Monsieur le juge, ces gens se sont mis eux-mêmes dans ces situations impossibles ! Je vous promets que j’ai essayé de les aider… Mais ce n’était pas possible… ».

 

2.    Où peut-on te trouver sur le net ? (Réseaux, salons…)

Ton adresse postale ? hé hé hé

On me retrouve sur Facebook : @sylvain Namur Auteur, par mail (j’ai caché mon adresse dans tous mes livres !), sinon sur Amazon, BookEdition et Google.

Pour mon adresse postale, c’est très simple : j’habite chez mes chats !

 

3.    Combien de temps pour conclure ?

Ton livre, bien sûr !

Juste le coucher… Sur le papier, c’est rapide !^^

Plus sérieusement, relectures et mise en page comprises, j’ai mis plus de dix ans à écrire mon premier (Comparons l’incomparable, livre documentaire sur la Formule 1). Mes trois recueils (39 heurts, J’avais pourtant prévenu et 33 récidives) ont été bouclés au pas de course, dans la douleur, en moins d’un an chacun… Leurs dates de parution m’étaient importantes. Pour mon prochain (Les corbeaux brisés), c’est un travail qui dure depuis un peu plus d’un an maintenant. Et celui d’après est en route depuis 5 mois (mais avec seulement 2 mois de travail effectifs).

 

4.    Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

J’imprime des flyers et je crée des images pour ma page… Sinon, au bureau, je bois dans une tasse sur laquelle est imprimée l’une de mes nouvelles (https://www.redbubble.com/) et quand je parle de mes livres, je mets mon beau T-Shirt 39 heurts ! (ici : https://www.redbubble.com/).

Jeudi - Sylvain Namur

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

1.    Chocolat Suisse ou Belge ?

Je ne suis pas xénophobe, surtout quand il s’agit de chocolat. J’ai probablement une légère préférence pour le noir, mais après, peu m’importe d’où il vient !

 

2.    Pastafariste ou d’une autre religion ?

Dans mon plus jeune âge, j’ai été fervent adepte de la religion cathodique. Puis je me suis aperçu que la télévision, je n’aimais pas ça… Alors j’ai laissé tomber. Pas de religion pour moi.

 

3.    Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Alors d’abord, c’est pas la taille qui compte, mais la façon dont… Comment ça, hors propos ?

Sylvain Namur

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.    Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Tout à fait, surtout si c’est agrémenté d’une bonne discussion et de quelques chips !

Après, attention, j’ai des goûts de luxe ! Blancs de Savoie, Rouge de Bourgogne, café vert du Qatar, Thé rouge Egyptien, Citron Menthe Koweïti…

 

2.    Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

J’aurais tendance à préférer les gâteaux ! Je tiens à ta disposition la liste de mes 242 gâteaux préférés si tu veux…

Sylvain Namur

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche.

 

Et 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

1.    Au resto, entrée ou dessert ?

Apéritif, entrée, plat, fromage, dessert et café, évidemment !

Dans un bon repas, la mise en appétit permet de lier les premières conversations, c’est le moment où l’on se retrouve, c’est le préambule (ou préface si on fait appel à un traiteur)… Indispensable, quoi qu’en disent certains de mes bêta-lecteurs !

Ensuite, l’entrée doit mettre en bouche, forte en saveur, calmer la sensation de faim pour permettre au lecte… Pardon, au gourmet de savourer calmement son repas.

Le plat est évidemment la pièce maîtresse du repas. Je ne la présente pas. Il doit être varié, plein de saveur, et ne surtout pas écœurer.

Viennent le fromage et le dessert, qui amènent doucement le gastronome à la satiété.

Enfin, le café permet une digestion facile, et réveille après un repas qui nous a fait voyager vers un autre monde.

Sylvain Namur

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.