Virginie Lloyd portrait

Interview Virginie Lloyd

J’ai trouvé un roman déjanté de Virginie et du coup, j’ai eu envie de l’interviewer pour mieux la connaître. En plus, elle a gagné un prix au comptoir de la culture, le groupe sur Facebook. Une autre occasion de passer un moment avec elle !

En avant pour découvrir l’univers de Virginie Lloyd ! 

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Autrice

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

 

1.            As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?
(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Lorsque j’ai un problème informatique, j’appelle à la rescousse mon mari ! Il est geek et lui seul peut sauver mon PC de mon ignorance 2.0

 

2.            Quel est ton objet fétiche ?
(Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

J’en ai tellement ! Je citerai mes Post-it, envahisseurs officiels de mon bureau. Mes mugs, fidèles compagnons de ma petite verveine. Et mes montres !

 

3.            Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Je lui pose un lapin ! Lol. Le lendemain, je lui monte un bobard digne d’un thriller et je prends des notes au fil de ses réactions.

 

4.            Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Un bon lecteur est une personne bienveillante qui aime parler de tes livres avec amour et enthousiasme, sans imposer son avis aux autres. Il chérit tes histoires comme s’il s’agissait des siennes. Et il sait garder des secrets (ne jamais spoiler).

 

5.            Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Je lui dirai juste merci d’avoir vécu une tranche de vie avec moi. Je n’ai pas de personnages préférés, je les aime et les déteste tous ! ;o)

 

6.            Décris-nous ta position préférée.

Pour écrire ?

Assise devant un bureau entouré de vieux livres. Je ne sais pas écrire allongée. J’aimerais bien essayer en apesanteur.

 

7.    Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
Satin, dentelle, coton ?

Pyjama en coton, tissu écossais de préférence pour me donner l’impression d’appartenir à un Clan.

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

 

1.    Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

Celui qui me dit que lire de la Poésie est un vice, je le dézingue dans mon prochain roman. Sinon, regardez Mr Bean et kiffer les Gifs, c’est vicieux ?

 

2.    En musique ou non ?

Pratiques-tu l’écriture en musique ou non ?

Dans mon bureau, je n’écris qu’en musique car le moindre bruit extérieur me déconcentre. J’adore ma playlist sur ma chaîne YouTube et mes vieux vinyles.   

 

3.    Comment peut-on te séduire ?

Je tombe sous le charme de quiconque me propose un bon steak saignant dans un pub écossais.

 

4.    Lis-tu en Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?
(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Je lis sur tous les supports, selon les humeurs. Je suis une gamine des années 80, alors la TV et le ciné, c’est sacré ! Netflix, c’est le diable et j’ai signé pour la damnation éternelle.

 

5.    Lis-tu des confrères ?
(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Je ne lis pas de BD. Je lis mes confrères quand j’ai le temps entre deux sessions d’écriture. Je suis une lectrice pitoyable, je lis lentement et plusieurs livres en même temps.

 

6.    Lis-tu des notices ?
Même de jeux vidéos

In notice we trust ! J’adore ! J’ai même créé un personnage qui est rédactrice de modes d’emploi.

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

 

  1. Ton signe astrologique ? Je dis régulièrement dans mes horoscopes que certains signes sont moins animés que d’autres, qu’en penses-tu ?
    Je suis Scorpion ascendant Sagittaire ou ascendant Scorpion, on n’a jamais su me le dire. De toute façon, je suis née prématurée, alors je n’aurais pas dû être scorpion. Je suis donc un Scorpion contrarié. Le bordel dans les Astres, quoi ! Les horoscopes ? Je n’y crois que lorsqu’ils sont gentils avec moi.

 

2.    Comment inventes-tu tes titres ?

Les titres, c’est un truc de fou chez moi. je ne peux pas commencer un livre si je n’ai pas encore le titre. Donc, je cherche une fois que j’ai le pitch en tête et les grandes lignes du roman.

 

3.    Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Je passe entre 1h30 et 2h par jour sur les réseaux. J’adore ça. Je gère toute seule, oui. Je kiffe Instagram, je n’aime plus Facebook. Je ne supporte pas Twitter. Tik-Tok ? Beurk.

 

4.    Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

C’est ce que je fais déjà dans plusieurs groupes dédiés. L’entraide, c’est primordial ! Aider, partager, apprendre. Que serait la vie sans ça !

 

5.    Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
Distance, demandes, etc…

J’irai jusque sur la Lune ! Pour Mars, j’hésite, la poussière, ça pique les yeux et c’est pas bon pour les bouquins.

J’adore les voyages, partir seule, c’est mon kiff. Aussi, les salons sont une occasion rêvée de m’évader.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

 

1.    Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

– Mais non, je ne crache pas sur la justice française de l’époque. Tout ceci fait partie de notre Histoire. Vous avez des enfants ?

– Venez-en aux faits !

– Eh bien, vous n’auriez sans doute jamais voulu qu’ils grandissent en 1900 dans ce Paris surveillé par des flics enragés et une justice prédatrice et…

– Je vous demande pardon ?

– Vous êtes tout excusée Madame le Juge. Je disais donc… il faut voir mon roman La Valse des Éphémères, comme le témoignage émouvant d’une quête de liberté.

– Liberté ?

– Oui, ce mot qui saigne à chaque fois que nous osons le prononcer.

– Vous me gonflez avec vos allusions ! Allez filez-moi votre livre que je le lise et que je me fasse ma propre idée !

 

2.    Où peut-on te trouver sur Internet ? (Réseaux sociaux, site, salons…)
Ton adresse postale ? hé hé hé  (tu peux donner les adresses pour aider à les trouver plus vite)

Facebook : www.facebook.com/Virginie.Lloyd.Ecrivain.Toulouse

Instagram : www.instagram.com/virginie.lloyd.ecrivain

Blog : www.virginielloyd.com

Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UC6R4EHTWxWifwRUjtL7Pixg

 

3.    Combien de temps pour conclure ?
Ton livre, bien sûr !

Je passe quelques mois à gamberger et à me plonger dans les recherches (j’adore) et lorsque je me mets à l’écriture, trois-quatre mois suffisent pour écrire un roman.

 

4.    Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

L’homme-sandwich ! J’ai toujours rêvé de faire ça ! Mes principaux supports de com sont les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille.

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

1.    Chocolat Suisse ou Belge ?

Les deux !

 

2.    Pastafariste ou d’une autre religion ?

Une passoire, c’est sacré ! Bordel ! Ma religion ? Le never give up ! On ne passe pas notre journée à prier, mais à réaliser nos souhaits.

 

3.    Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

T’es grande ?  Je ne savais pas. De toute façon, tout le monde est toujours plus grand que moi. Séduire une grande ? Je lui ferai découvrir le monde d’en bas en lui promettant monts et merveilles.

Virginie Lloyd

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

1.    Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Si t’as pas un chéquier, des espèces ou une CB, tu peux me payer en Nuts.

 

2.    Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Les pâtes, c’est mon affaire. J’ai grandi dans une famille italienne. Alors, prends des Nuts et on s’arrangera.

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce.
Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse et conclure cette interview. En 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

 

1.    Au resto, entrée ou dessert ?

Alors, tout a commencé le jour de mes six ans. Il faisait froid et… …ZZZZZZZ…..ZZZZZZZZZ…….zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz hein ? Quoi ? Ben ! C’est la faute au massage ! Je kiffe ! Hummmm…ZZZ…zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.

Virginie Lloyd

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.