fbpx
stnicolas2020

Lettre à Saint-Nicolas en 2020

Mon cher Saint Nicolas,

En ce 1er décembre, je sais que je ne suis pas forcément en avance, mais bon, pour moi, les fêtes démarrent le premier jour du mois, et pas en novembre. De toute manière, depuis le temps qu’on se connaît, tu sais bien quel type de jouet je vais te demander. T’as probablement relu ma lettre de 2016, celle que mon assistant a rédigé avec mon assistance en 2018 et celle que je lui ai dictée de 2019. On est intimes, maintenant, je t’écris depuis 2016, après tout. Je vais donc continuer à t’appeler Nico Bon, t’as vu, j’essaie de te garder à la mode. T’as les mêmes couleurs que le père noël, rouge et blanc mais toi, au moins, tu ne vends pas de coca. Pis t’as ton pote, le père Fouettard pour aider les parents. T’es cool quand même.

Bon, on garde notre tradition ? Tu reviens après ta soirée de tournée ?

     Etant donné la situation, nous vivons actuellement une période de crise difficile et compliquée, te demander des jouets me paraît assez déplacé. Nous n’avons pas forcément tous les moyens d’offrir des cadeaux parce qu’avec ces périodes de confinement, ces magasins et autres commerces fermés, l’argent ne rentre pas aussi bien.

Voix off : – Il y a quand même des autrices folles qui proposent un projet Ulule pour publier leur nouveau tome, en passant

– Dis, c’est moi qui écris la lettre, ou c’est toi ? Faudrait savoir !

– Je me contente d’une réflexion, en passant

– Je te confirme que tout le monde s’en moque

– Surtout que vous n’avez rien prévu pour votre assistant dans votre projet !

Nous parlions des cadeaux, disais-je. Nous allons devoir trouver des méthodes pour fabriquer des cadeaux nous-mêmes.

Je ne sais pas si parler de l’utilisation du papier toilette est de bon aloi, mais nous pouvons recycler les rouleaux issus de nos stocks.

Qu’est-ce que t’en dis, si quelqu’un veut offrir un cadeau ? Que peut-on demander comme jouets, une panoplie de médecin ? Une machine à coudre pour les masques ? Un déguisement de covid, ce n’est pas très apprécié en ce moment.

– Gracieuse !

Une épée longue d’1,50 mètre, comme ça on peut montrer comment respecter la distanciation sociale. De toute manière, on va les faire acheter des jouets très chers, et finalement, nous retrouvons les enfants occupés à jouer avec les cartons qui les contenaient. Autant leur offrir des livres d’origamis !

– Je ne suis pas d’accord avec vous. Les enfants entendent parler de Saint Nicolas à la télévision et de nombreux jouets qu’ils pourraient avoir. Il faut leur faire des cadeaux aussi. Pour leur montrer qu’on est toujours gais.

– Gai dans quel sens ? Tu veux aussi leur expliquer que si on se tient bien on va réussir à calmer ce virus et on va pouvoir reprendre une vie normale ?

– Non, une vie différente certainement. Mais préservons-les.

– Tu me gonfles, avec tes mômes !

C’est vrai Saint-Nicolas, je te plains quand même. Protéger les enfants de cette crise, ça doit être assez compliqué. Ne t’inquiète pas, les magasins proposent du clic and go, les jouets vont tomber à profusion comme d’habitude. Tant que nous pouvons continuer à consommer, tout va bien, n’est-ce pas ?

– Reprenons avec les activités avec les enfants ?

– Bien, si les parents ont trouvé le livre d’origami, parce qu’ils ont suivi mes conseils de cadeau, ils perdent patience et ont envie de brûler le gamin parce qu’il n’écoute rien et qu’il ne fait pas le pliage correctement. Il s’énerve parce que la forme n’est pas celle du livre, mais… il n’y rien suivi de leurs indications éclairées.

Leurs rejetons les gonflent quand ils sont là et ils parlent d’eux en permanence quand ils ne sont pas là parce que ils sont des parents. leur rôle de base est de les éduquer. Ils se plaignent quand ils ne les écoutent pas, alors qu’ils écoutent religieusement leurs professeurs, instituteurs, tout autre adulte de leur entourage. Ces mêmes personnes, qu’ils détestent cordialement, qui leur disent exactement les mêmes choses que les parents répétent à longueur de journée. Est-ce le ton utilisé ou parce qu’ils représentent l’autorité et par définition, ils remplissent leur rôle d’enfant et ne les écoutent pas ? Possible N’oublies pas le père Fouettard, votre…

Voix off : – Nous nous éloignons du sujet, là, nous écrivons une lettre à Saint Nicolas, nous ne parlons pas d’éducation. Nous devons parler de cadeaux à offrir aux enfants

– Ils en ont déjà bien assez. Alors qu’une feuille de papier et quelques crayons de couleur, et ils peuvent jouer pendant des heures. Et les adultes, pendant ce temps, peuvent s’installer dans le canapé pour lire un bon bouquin. Avec une petite muselière pour que les gamins ne leur demandent rien, ils…

– Gracieuse ! Peut-être que des enfants vont lire notre courrier. Nous parlions de cadeaux et d’offrir des jouets pour leur donner un modèle de lettre.

Et puis comme je dis chaque année, tout le monde ne connaît pas ton existence, ou tout le monde ne te fête pas. Attends que tu sois remis à la mode pour relancer l’économie et là, tu ne sauras plus où donner de la tête. Tu ne te cantonneras plus aux hauts de France, la Bourgogne et la Franche-Comté en France, ni aux Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, et la Russie. Dis aux Américains que les Russes fêtent mieux les enfants qu’eux et c’est bon, tu pourrais déclencher une nouvelle guerre froide.

Voix off : – Gracieuse ! Ne vous permettez pas !

– Je me permets ce que je veux, sous un masque…

Voix off : – Que vous ne portez pas actuellement ?

– Tais-toi, continue à écrire !

– J’attends la suite à propos des cadeaux, ma chère Gracieuse.

Les enfants, vous pouvez arrêter de lire la lettre, pour retourner dans votre chambre, mettre le bazar, parce que nous allons parler de jouets d’adultes.

Les adultes, nous sommes tous de grands enfants. Nous méritons aussi nos jouets. D’abord. Nous avons besoin de nous changer les idées dans tous les sens du terme et avec toutes les méthodes possibles. Surtout si vous avez des enfants, il faut garder le moral et de l’énergie pour vous la faire pomper par …

Voix off : – Dois-je encore intervenir ?

– Alors écris : Pensez donc à offrir un jouet particulier, que vous ne montrez pas à tout le monde, surtout si vous avez un partenaire pour jouer.

Offrez-vous un jouet mutuellement, ainsi, vous aurez encore plus d’occasions de vous amuser. Surtout ! Si vos rejetons sont placés pendant un jour ou deux. Fermez les volets, annoncez partout que vous êtes partis. Ah non, en ce moment, on ne peut pas. Bon, eh bien… Un peu de somnifère pour les petits, et hop hop…

Voix off : – Gracieuse ! Parlons de jeux de société que nous pouvons sortir en famille !

Normalement, en théorie, nous sommes censés jouer ensemble. Nous ne devons pas nous disputer parce que le petit dernier nous a fait un sale coup foireux qui nous a fait perdre la partie. Vous allez en entendre parler pendant des jours et même des mois, parce qu’ils ont une bonne mémoire, ces vils garnements.

Voix off : – Mais Gracieuse, vous êtes déprimante, tout de même !

– Oui mon petit bouchon, je suis désolée. Par moment je n’ai pas forcément le cœur à la fête

– Si je vous proposais un chocolat pour vous égayer ainsi vous allez nous raconter une blague et si je vous parle de kiné vous serez repartie comme en 40 !

– Allez va pour une petite boîte de chocolat, n’abuse pas en m’en confisquant un !

Au fait, Nico, as-tu réfléchi à propos de notre future collaboration ? Parce que bon, dans certains endroits bien-pensants, le père Fouettard est retiré, parce qu’il est noir. On ne peut plus dire cette couleur pour ne pas choquer les pauvres personnes qui pensent que le mot noir est péjoratif. Alors justement, jouons-la femen, et ajoutons une Saint Nicolette ! Ainsi, ne t’inquiète pas, je ne me maquillerais pas en noir pour représenter les ramoneurs, comme le père Fouettard, je resterais blanche comme neige, hu hu hu

Voix off : – Dois-je vraiment garder cette incursion stupide ?

– Dois-je vraiment garder tes services, mon petit bouchon ?

Voix off : – C’est bon, c’est bon ! Mais vous me donnez toujours ma soirée ?

– Où veux-tu aller, tout est fermé ! Une seule personne à fréquenter dans ta bulle !

Voix off : – Maman réside avec moi, donc, je peux accueillir une autre personne qu’elle dans ma bulle.

– Et moi ?

– Nous sommes en conversation à distance, ma chère…

– Eh ben oui, c’est pour ça que le chocolat ne fond pas aussi vite que quand tu es là, vil gourmand !

– Avez-vous quelque chose à ajouter pour notre cher Saint-Nicolas ?

– Quel jouet veux-tu, cette année ? Un camion de pompier en pâtes ? Un livre de recettes Italien ?

Voix off : – Vous ai-je déjà dit que vous êtes désespérante ?

– Pas en direct, non, mais je l’ajoute à ton dossier.

En attendant, nous vous souhaitons une bonne Saint Nicolas. N’oubliez pas nos simples valeurs du plaisir de jouer avec vos enfants autour d’une table, avec parfois une simple feuille de papier et des stylos.

Saint-Nicolas et Sainte Nicolette l’autoproclamée approuvent !

L’assistant et Gracieuse

Retrouve ici toute la gracieuse correspondance pour avoir des modèles de lettre, pourquoi pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.