fête des mères

Bonne fête maman !

On a tous une mère, dont on est proche ou pas. Qui nous aime ou pas. Un jour pour les fêter ? Pourquoi pas, puisqu'on fête la personne aimée durant la Saint-Valentin. Souhaitons une bonne fête aux mamans, à toutes, celles de cœur ou celles qui nous ont portés.

C'est aussi le jour où le prix des fleurs explose, où les chocolats sont proposés à profusion (pour mon plus grand bonheur aussi, j'avoue).

Et les fers à repasser, les aspirateurs, les machines à laver aussi... Mais... Tu veux faire plaisir à ta maman ! Et tu sais aussi t'en servir, non ?

Assistant : – je sais que vous m'avez réclamé, me voici pour honorer les mamans ! Surtout la mienne que j'embrasse, parce que je sais qu'elle va lire cet article.

En 2021, nous les avons célébrées le 9 mai en Belgique, le 30 mai en France, avec ou sans possibilité de leur offrir des fleurs, nous avons pu leur exprimer tout notre amour, à 1,5 mètre de distance ou par webcam.

Gracieuse a voulu revenir à ses habitudes en vous proposant  :

une notice à l'usage des mamans.

Assistant : – Pour tout vous avouer Gracieuse a énormément réfléchi à ce propos du rôle de mère, à propos de l'instinct maternel et à propos du fait que tout le monde semble encore penser que dès que l'enfant est sorti du corps la mère sait comment faire avec son bébé. Or pour avoir interrogé ma mère qui m'adore comme vous le savez, elle m'a avoué que parfois elle ne savait pas pourquoi je pleurais. Elle ne prenait simplement dans ses bras, me berçait et elle attendait que ça se passe, parce que j'avais été nourri, changé, elle ne voyait plus quoi faire. Comme les bébés ne sont pas livrés avec un mode d'emploi, on ne naît pas mère quand on accouche. On le devient au quotidien, en étant à son écoute et en s'adaptant à lui.
Je vais vous le dire à vous, chers lecteurs, puisque nous sommes entre nous, j'ai parlé avec beaucoup de femmes pour avoir autant de sagesse et pas uniquement avec ma mère qui, pourtant reste ma référence.

Avant de laisser la parole à Gracieuse, je voudrais vous dire que vous n'êtes pas tout surpuissantes et que nous reconnaissons sans toutefois tous les jours vous le dire, votre rôle dans la famille, seule ou avec une personne qui vous accompagne au quotidien. Que vous soyez occupée à travailler, tout en vous occupant de vos enfants ou que vous restiez à la maison pour veiller à leur éducation. Chacune fait comme elle peut et pas toujours comme elle veut. Ce sont des paroles que l'on entend souvent et qu'il est bon de se rappeler.

Il n’y a pas de maman parfaite. Il y a des mamans qui aiment et qui veulent le mieux pour leur rejeton. Ces derniers le comprendront plus tard. A l'heure où nous parlons du rôle de mère, de la charge mentale des femmes, des mères, il est temps de leur faire une notice. A toutes celles qui portent les enfants, qui sont le pilier de leurs petits jusqu'à ce qu'ils s’aperçoivent qu'aller jouer avec les potes, c'est vachement mieux, voici une notice pour vous faire rire à défaut de vous aider à relativiser votre quotidien.30

C'est parti pour la notice ! 

Notice à l'usage de la maman qui n’aime pas son enfant

Gracieuse : – Ben fais-le adopter, donnez-le, mais ne le fais pas souffrir, à attendre ton affection qui ne viendra jamais ! Pour en faire un névros...

Intervention off de l'assistant : – Gracieuse, je vous en prie, pas dès le début ! Nous sommes censés glorifier les mères ici.

– Oui, mais il en est certaines sont mères par obligation et pas par choix, avec les moyens qu'on...

Assistant : – Parlons donc des  :

Maman solo par choix ou pas :

Gracieuse : – Vous avez décidé de vous passer d'un homme ? Mais ça ne va pas dans votre tête ? Qui va garder l'enfant pendant que vous irez vider des verres avec les amis ? Vous y avez pensé ? Non ? Eh bien ça se...

Assistant : – Gracieuse voulait dire que les mamans solo ont bien des difficultés et beaucoup de mérite à élever leur(s) enfant(s) seules. Ma maman a dû subir cette situation et je ne peux que vous confirmer les délicats problèmes qu'elle dût résoudre.

Des Mamans poule

Gracieuse : – Mais tu peux pas leur fiche la paix ? Ils savent se laver seuls ? Ils peuvent aller à l'école seuls à 15 ans, et ne pas avoir leur mère qui leur fait encore des coucous de leur voiture en leur demandant s'ils ont bien pensé à prendre leurs précautions avant de partir !
Assistant : – Ma mère me couve toujours et je dois dire que...
Gracieuse : – Oui, on voit le résultat ! Merci de le confirmer ! 

De celles qui sont mamans sur le tard et qui se sentent dépassées

Gracieuse : – Vous avez bien choisi les parrains et marraines ? Vous avez des tontons et tatas qui réclament votre rejeton ? Qu'est-ce que vous attendez ? Un petit week-end prolongé sans le marmot, que demande le peuple ? Du sexe, de la bière et du chocolat, voilà ! 

Conseils pour les mamans possessives :

Gracieuse : – Vous n'aimez pas la donzelle que votre précieux fils vous a ramenée ? Vous la trouvez vulgaire, moche, stupide ? En même temps, cette poufiasse vous vole votre unique enfant pour partir vivre chez elle, et vous ne pourrez plus aller fouiller ses affaires sous prétexte de faire son ménage. Je compatis, oui.
Assistant : – Maman ne fouille pas dans mes affaires quand elle nettoie ma chambre ! En même temps, elle est ma confidente.
Gracieuse : – Elle a entendu parler de la petite secrétaire du 3è ?
Assistant : – Continuons ! Nous avons encore du pain sur la planche !

Et toutes ces femmes qui sont mères et qui demandent à celles qui n'ont pas encore d'enfant :

Gracieuse : – Je déteste cette réflexion : « Et pourquoi tu n'en as pas encore ? Attention l'horloge biologique tourne ! »
Faites attention à la portée de vos paroles, vous ne savez pas si elles sont en train d'essayer d'en avoir, si elles peuvent en avoir et surtout, si elles veulent en avoir.

D'ailleurs message à celles qui ne veulent pas d'enfant

pourquoi pas ? Nous sommes femmes mais nous sommes pas aussi devenir maman !
Faut pas nous laisser un peu tranquille et ne pas vouloir forcément que nous soyons comme tout le monde !

Assistant : – Je sens que cette histoire va déraper donc je vais reprendre le relais si vous le permettez ma chère Gracieuse. Cela me fait penser d'ailleurs à cette nouvelle que vous avez publiée à propos des femmes qui sont qui se battent pour avoir un enfant. Serait-ce pour cette raison que vous en parlez ainsi et à ce moment précis ? Continuons si vous le permettez à parler d'abord des mamans et ensuite nous aborderons le sujet de cette nouvelle que nous allons laisser en diffusion gratuite. Tout le temps cher lecteur. 

Retrouve Clotilde, une femme qui ne veut pas d'enfant dans Ma vie en blog

blogbroche

A ces mamans qui pensent que leur(s) enfant(s) sont des génie(s)

Gracieuse : – Inutile de les surcharger d'activités en musique, sport, devoirs à la maison, apprentissage de trois langues en même temps. Les enfants ne sont pas des outres vides à remplir ! Ils ont aussi le droit de jouer, de découvrir la télévision, les pokémons, Mickey et ses amis et tout le reste.

Après, pour en avoir entendu quelques extraits, je peux comprendre que vous préférez les coller devant des documentaires intellectuels !

A celles qui mettent des photos de leur rejeton partout et qui trouvent qu'il est le plus beau du monde, 

Gracieuse : – Pas la peine de faire un groupe sur votre précieux, tout le monde s'en fout et va mettre un pouce bleu juste pour éviter une réflection quand ils vous voient.

Notice à l'usage des mamans qui sont aussi des femmes avec une vie à côté de leur maternité

Gracieuse : – Félicitations, les nanas ! J'en connais quelques-unes comme vous, qui ont un loisir, une passion, et qui prennent le temps de s'y adonner, parce que c'est bien pour elles, et c'est bien aussi pour leur entourage ! Ils n'ont que faire d'une maman/femme/compagne stressée et à bout de nerf.

Retrouve Agathe dans les voyages forment la jeunesse
Une maman qui part en voyage organisé avec son mari pour penser à leur couple.

voyages1broche

Assistant : - Bonne fêtes à toutes les mamans, soyez choyées en ce jour et n'oubliez pas de vous faire choyer un peu les 364 autres jours. Retrouvez la play-list de lecture de Gracieuse à l'usage des mamans sur YouTube.

Si le cœur vous en dit, si vous connaissez des femmes qui veulent devenir maman mais qui ont des difficultés, vous pouvez lire la nouvelle que Gracieuse a écrite pour toutes ces femmes que l’on oublie. Diffusez-la, partagez-la, qu’elle vous aide toutes.

Et à celles qui ne sont pas encore mamans, si elles lisent cet article, à celles qui se battent pour le devenir, lisez cette nouvelle, qui sera toujours en accès gratuit, à la demande de la femme qui m'a demandé de l'écrire pour vous toutes. 

Recevoir les gracieusetés

Une fois par mois, tu seras informé des nouveautés du site, des textes et des lectures. Nous pourrons partager sur tes préférences et tes avis sur ces livres ! Ou parler d'autres sujets passionnants 😀

Inscris-toi !Et partageons autour des livres

Rejoins-nous pour recevoir mensuellement les doses de Gracieuse. Tu y trouveras des retours de lecture, des nouveautés sur les livres et d'autres sujets !