Interview de la récréaturienne Selena Dubh

La récréaturienne Selena Dubh a été présente quotidiennement dans ce challenge et tout aussi activement à ce récréature ! Celle qui clôture cette session d’interviews de ce original challenge !

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 1 questions sur… Toi. Présente-nous la récréaturienne / récréaturice

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

  1. Pourquoi es-tu venue dans ce groupe ? Le concept ? Le projet d’écrire une nouvelle ? le live où tu as vu la tronche de l’organisatrice en vrai ?

J’avais suivi de loin l’édition de 2020. Mais comme je l’avais vu un peu tard, je ne m’étais pas lancée dans l’aventure. Puis j’en ai parlé un peu avec Lise et lu la Perlette. J’ai trouvé ça très amusant et me suis dit que ce serait un chouette défi à relever. Quand j’ai vu passer le défi du mois d’août, je me remettais doucement d’un AVC assez sévère début juillet. Mais comme je vais bien mieux, je me suis inscrite pour celui-ci ce qui m’a aussi permis de renouer avec l’écriture en panne depuis l’AVC et j’avoue que ça m’a fait beaucoup de bien au moral 😊

MARDI – Jour de Mars – Récréaturienne certes, Lectrice aussi ? Si tu ne lis pas, tu regardes des films, des séries… Au fait, c’est 2 questions aujourd’hui.

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

  1. T’es-tu inspirée de personnages de séries ou de films ? Lesquels ?
    Je ne prends pas mon inspiration dans les films et séries. Je préfère partir de faits vécus qu’ensuite je triture, déforme, amplifie pour en faire une histoire. Ou encore transformer des rêves, des fantasmes, des envies et leur faire prendre vie dans un récit tout à fait imaginaire.

Mais pour répondre au reste de la question, j’aime regarder des romances, des séries et des films policiers bien construits, des documentaires surtout historiques, des comédies…

  1. Peux-tu écrire des Haïkus ? De la poésie autour du mot imposé ?

Le Haïku est un genre qui ne m’attire pas mais je pourrais si je devais absolument. Mais je pense que ça ne me viendrait pas naturellement, que ça me demanderait un réel effort. En revanche, un poème autour d’un mot, pour autant que celui-ci me parle, oui, je pourrais le rédiger facilement. C’est un « exercice » auquel je me suis souvent adonnée rien que pour le plaisir d’écrire.

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) – Parle-nous de ce qui t’anime en tant que récréaturienne. Tu as 3 questions

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

  1. Reviendras-tu pour une nouvelle session, quel est ce plus que tu demanderas pour cette édition ?
    Demande un kiné, je t’appuierai

C’est vrai qu’une petite bière et un kiné ce serait top 😉
Et oui j’aimerais bien recommencer l’aventure.
Le seul petit « point noir » a été le nombre de caractère imposé. J’ai du plusieurs fois brimer mon élan et remanier mon texte parfois trop long d’un signe ou deux et ça c’est difficile. Mais c’est aussi ce qui fait la beauté de l’exercice.

  1. Quelle méthode envisages-tu pour soudoyer Lise et lui faire changer un mot bloquant ?

Je crains qu’elle ne soit difficile à corrompre ☹
Les chatouilles peut-être 😉

  1. Décris-nous ton aliment préféré.
    Pour écrire durant le challenge ? As-tu bu du thé ? Goûté des bonbons anglais ? Consommé de la tarte (pie) ?

Je suis plutôt café ou plus simplement un verre d’eau. Et pas trop sucre non plus. Ce serait plutôt un morceau de Comté, un peu de saucisson, quelques olives…

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de ton challenge. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

  1. Un jury de chroniqueuses te demande de présenter ton challenge devant leurs yeux curieux. Que leur explique-tu pour les motiver à tout lire ?

Heu !!!! Une petite bière, un massage ? Joker ?
Le récréature, c’est un challenge. En un nombre limité de caractères et des mots imposés, on construit une histoire qui tient la route. Mais pour en connaître la fin, il faut aller jusqu’au bout. En aurez-vous l’audace ?

  1. Allais-tu lire les créations des autres récréaturiennes ? T’est-il arrivé de commenter ?
    Lisais-tu avant ou après avoir écrit ta propre composition ?

Je suis allée voir mais après avoir posté mon texte pour ne pas être influencée par l’interprétation du mot proposée par les autre participants.

  1. Comment as-tu compté les caractères ? Avec tes doigts ? Connais-tu la différence entre un caractère et un mot ?
    Non, nous ne parlons pas du caractère de chien, bien sûr

Word compte très bien pour moi. Un mot est un ensemble de caractères et il y a aussi les comptes en signes mais là on va vers le côté un peu plus complexe des contrainte éditoriales

  1. Maintenant que nous avons fini ce récréature, veux-tu partir à Londres ?
    (Dès que possible pour toutes les raisons que nous connaissons)

Non pas spécialement. J’y suis déjà allée, c’est une belle ville pour certains de ses quartiers mais comme mon anglais est très rudimentaire, ça ne me tente pas trop

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière la récréaturienne… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de mots et de réflexions bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

  1. Combien de kilos de chocolat consommés durant ce challenge ?
    Ou toute autre nourriture qui inspire pour écrire, quoi !

Aucun. Je ne suis pas très grignotage quand j’écris. Ce serait plutôt devant la télé ou quand je lis mais pas quand j’écris.

  1. Des images ? Laissais-tu ton imagination parler ou allais-tu chercher sur un moteur de recherche ce qu’une image pouvait dire ?

Je laisse toujours la priorité à mon imagination. Si je cherche une image, c’es sera plutôt pour vérifier un fait ou un environnement dans un contexte historique ou géographique qui est important pour l’histoire.

  1. Un mot idéal dans ce challenge ? Lequel aurais-tu pu ajouter ?

Je n’ai pas vraiment d’idée mais peut-être métro ou licorne, pourquoi pas…

SAMEDI – Jour de saturne et jour de repos, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

  1. Avais-tu un rituel particulier pour écrire chaque jour durant le challenge ?
    Chanter, bouger, assommer tout le monde par des méthodes variées pour avoir la paix ?

Comme je vis seule avec deux chats, ce serait plutôt prendre mon café près de moi et défendre mon espace

  1. Quelle est la phrase qui t’a le plus étonnée dans ce que tu as écrit ? (tu ne pensais pas écrire ça, tu es partie dans une direction différente que celle pensée initialement, etc…)
    Oui, nous voulons la lire !

Je décide de prendre mon dernier repas de la journée dans un fish & chips du quartier commerçant et de profiter des ILLUMINATIONS avant de rentrer. La journée a été longue et je suis soulagée quand enfin je me pose.
Je ne savais pas trop quoi faire du mot « illuminations ». Et finalement c’est cette phrase qui a fini par sortir

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche pour parler de ce qui t’intéresse dans le challenge récréature.
Sans limite de caractères. C’est parti.


Une musique particulière pour t’inspirer ?
Quel(s) artiste(s) as-tu le plus écouté durant ce mois de février ?

Quand j’écris, j’écoute des musiques instrumentales type relaxation, épique, celtique.
Ça me détend et souvent me donne l’inspiration.
Et comme dis plus haut, un AVC m’a coupée de beaucoup de mes activités dont l’écriture. Cette participation au récréature m’a donné l’envie de m’y remettre un peu et de me confronter à mes nouvelles limites. Ce fut une magnifique expérience.

selena2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.