Sonia Saint-Germain

Interview : Sonia Saint-Germain

J’ai rencontré Sonia au salon Rainbooks romance d’Orchies. Elle m’a même proposé de lire ses rêveries d’Esse dont vous entendrez parler prochainement. En route pour son interview ! 

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop ! 7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Autrice.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

  1. As-tu un(e) assistant(e) comme moi ?

(dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Non hélas, j’en aurais bien besoin pourtant. Dès la fin du confinement, je vais jeter mon dévolu sur un soumis très prometteur, qui pourrait s’occuper de moi et du reste …

 

Quel est ton objet fétiche ? (Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

J’en change souvent au fil des opportunités. Le dernier objet fut une plume d’oiseau trouvé sur mon balcon. Je l’ai gardé longtemps dans mon sac. Je la trouvais belle et douce et à chaque fois que je plongeais ma main dans mon sac à main, je l’effleurais. C’était comme un réconfort.

 

  1. Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Discuter littérature autour d’un repas.

 

  1. Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Un lecteur idéal est un lecteur fidèle, qui suit l’auteur dans toutes ses dédicaces et attend avec ferveur la sortie de ses œuvres.

 

  1. Un de tes personnages à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Esse est un personnage inventé de toutes pièces, elle sort de mon imagination fertile. J’en ai fait une femme libérée sexuellement, qui assouvit et vit ses délires fantasmagoriques les plus déviants et tortueux. Je voudrais lui dire toute mon admiration pour son courage d’être aussi libre.

 

  1. Décris-nous ta position préférée.

Pour écrire ?

Seulement pour écrire ? Sourire … « Qu’importe le flacon pourvu que l’on ait l’ivresse » en un mot, j’écris n’importe où dès lors que j’ai papier stylo.

 

  1. Portes-tu une tenue particulière pour écrire ?
    Satin, dentelle, coton ?

Non pas vraiment, je peux être nue ou emmitouflée dans une couverture.

MARDI – Jour de Mars – Auteur certes, Lecteur aussi ? Si tu ne lis pas, tu vas au ciné ou tu regardes des films, des séries… Et si tu ne fais pas ça de ta caverne, tu dois jouer à des jeux vidéo ? Au fait, c’est 6 questions aujourd’hui.

 

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse toujours pas.

  1. Qu’oses-tu nous dire à propos de tes vices avouables dans tes lectures (filmographie/ludothèque) ?

J’ose tout dire désormais ! il est fini le temps où je portais une muselière !!

 

  1. En musique ou non ?

Pratiques-tu ton loisir en musique ou non 

Je préfère écrire dans le silence le plus complet, je m’entends mieux penser et surtout je visualise mieux les scènes que j’écris et décris sans me laisser influencer par des notes de musique.

 

  1. Comment peut-on te séduire ?

Je suis une cérébrale, avec des mots sans aucun doute. Je suis pâmée en écoutant un homme ou une femme dire les mots qui font résonnances en moi.

 

  1. Ebook ou papier ? Audiolivre ? Gros caractères ?

(Ou si tu ne lis pas : Adepte aux films TV ou écran ? Ou juste le son pendant que tu fais autre chose ?)

Livre papier sans conteste ! je suis olfactivement très sensible et l’odeur du papier et de l’encre me transcendent. Ça m’aide à visualiser le fil de ma lecture. Et puis c’est souvent un chouette souvenir, car il y a une dédicace, un mot gentil qui m’est personnellement adressé.

 

  1. Lis-tu des confrères ?

(Ou BD, revues, nouvelles, etc… fonctionne aussi si tu ne lis pas)

Oui bien sûr, certains amis auteurs, autrices ont toute mon admiration. Je lis tout ce qui m’intéresse, hormis les BD, je n’ai jamais accroché sauf peut-être les Astérix lorsque j’étais plus jeune.

 

  1. Lis-tu des notices ?

Même de jeux vidéos

Jamais ! c’est un truc qui m’énerve au plus haut point ! et je ne joue jamais aux jeux vidéo.

Sonia Saint-Germain

MERCREDI – Jour de Mercure (pas le thermomètre) –  parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’auteur. Tu as 5 questions

 

Tu connais le chemin de la table du kiné… Une petite bière ?

  1. Ton signe astrologique ? Certains signes sont moins animés que d’autres, le savais-tu ?
    J’ai eu l’occasion de faire mon thème astral, il s’avère que je suis Lion avec un ascendant Lion. Animée ? Oui je le suis sans aucun doute, par une sorte de folie qui m’habite continuellement.

 

  1. Comment inventes-tu tes titres ?

Je ne sais pas, ils viennent à moi comme une évidence

 

  1. Ton temps de présence sur les réseaux sociaux ? Est-ce que tu fais tout ?

Mon temps de présence sur les réseaux est raisonnable, je suppose, je n’y passe pas ma vie, cependant je suis connectée toute la journée sans être continuellement derrière l’écran.

 

  1. Une âme de coach ? Pourrais-tu coacher un autre auteur débutant ?

Assurément oui, j’ai une âme de coach. Concernant l’écriture et même si je n’ai écrit que deux livres (publiés), je pense être capable de guider un débutant.

 

  1. Jusqu’où irais-tu pour un salon ?
    Distance, demandes, etc…

J’aime les salons et leur ambiance, j’aime l’énergie qui en émane. Aller à la rencontre des lecteurs est quelque chose que j’adore. J’aimerais tous les faire, mais hélas je ne peux, par manque de moyens.

JEUDI – Jour de Junon – Bon, je sais, tout le monde attend. J’en ai même entendu qui trépignent devant leur écran d’où je suis.
Alors, parle-nous de tes livres. En 4 questions… Hé hé. Pas si simple, hum ? Attends de voir la suite.

 

Installe-toi confortablement sur la table de kiné, pose ta tête au milieu du trou et vas-y, nous t’écoutons.

  1. Un juge te demande de défendre ton dernier livre devant sa cour. Que lui dis-tu ?

De quoi suis-je accusée ? d’oser parler d’actes sexuels les plus déviants ? de pornographie ? Je dirasi pour ma défense que mon histoire m’a été « dictée » par mon cœur et mon esprit. Et que je prends mon souffle dans mes écrits. Qu’il sera impossible de museler l’auteure et la femme. Dussé-je être brulée sur le bûcher des sorcières vaniteuses. Je rajouterais encore …

« Monsieur le juge, je demande votre indulgence, laissez-moi la plume. Je vous ferais la lecture, vous comprendrez combien le sexe est beau et apaisant, combien il aide à s’aimer les uns les autres et à s’apprécier soi-même, à éveiller les sens et à ouvrir l’esprit. »

 

  1. Où peut-on te trouver sur le net ? (Réseaux, salons…)

Ton adresse postale ? hé hé hé

Sur FB à Sonia Saint Germain, sur ma page auteur, Sonia Saint Germain Auteur, sur intagram à soniastger, sur ma chaîne youtube à Sonia Saint Germain. Vous ne pouvez pas me louper. Mes livres sont à la fnac, cultura, amazone, et Libertine Editions, ma maison d’édition

https://libertine-editions.fr/auteurs?auteur=sonia-saint-germain&view=detail&id=307. Je suis disponible sur messenger.

Et pour finir mon numéro de tél. (aux heures ouvrables évidemment) : 06 69 69 69 69.

 

  1. Combien de temps pour conclure ?

Ton livre, bien sûr !

Je prends le temps qu’il me faut, je ne compte pas mes heures.

 

  1. Utilises-tu des supports de communication ? Homme-sandwich, chien, voiture ? Assistant ?

Homme-sandwich ? Quelle bonne idée !! j’y penserais pour le prochain roman, s’il pouvait me masser les pieds aussi !!

VENDREDI – Jour de Vénus – On va parler de la personne derrière l’auteur… Ben oui ! On sait que dans ce corps de plume, de comptes de lectures et de stratégie marketing bat un cœur humain. Respire, il n’y a que 3 questions.

 

  1. Chocolat Suisse ou Belge ?

Je n’aime pas le chocolat, oui je sais, je dois être la seule femme à ne pas aimer le chocolat. C’est grave docteur ??

 

 

  1. Pastafariste ou d’une autre religion ?

Pastafariste assurément. Je suis italienne, les monstres en spaghetti ça me connait !!

 

  1. Tu vois une grande femme comme moi, que lui dis-tu pour la séduire ?

Ne bouge pas, je monte …. Et je me love dans ton cou …

SAMEDI – Jour de saturne et jour de salons, souvent. Tu me vois venir ? Bien. Tant mieux, on y va, alors.
En deux questions, t’as tout compris.

 

  1. Acceptes-tu le liquide ? Bière, café, chocolat, comme mode de paiement ?

Je préfère le vin … Depuis peu de me suis procurer un terminal de paiement de CB. Je me suis rendu compte que les gens n’ont pas forcement de cash sur eux.

 

  1. Et si on te paie en nature, comme en pâtes, ça te va aussi ?

Un baiser sur les joues, doux comme une bonne pâte à pain, oui ça me va.

DIMANCHE – Jour du dieu soleil – Jour où on en profite souvent pour se la couler douce. Je ne poserais qu’une question et tu feras le reste. Ok ? T’as carte blanche.

 

Et 10 lignes pour ne pas fatiguer nos lecteurs. C’est parti.

Au resto, entrée ou dessert ?

Je suis très facile à vivre. Heu … enfin je crois, mais pour la nourriture c’est compliqué. Je ne prends jamais d’entrée, car j’ai peur de me gâcher l’appétit et de ne pas apprécier le plat, et jamais de dessert, car je n’aime pas les pâtisseries ou autre préparation sucrée. Un plat unique me suffit, mais il faut qu’il soit gouteux qu’il me fasse saliver, qu’il excite mes papilles et qu’il secoue mon sens olfactif. Mais pas seulement, il faut qu’il soit beau et préparer avec soin … Il faut qu’il me fasse rêver comme lorsque je lis un livre qui me remue les sens.

Enfin pour finir, lisez mes livres, mais ne m’invitez pas au restaurant, je suis trop difficile.

 

Gracieuse, faudrait voir à te mettre aux massages … sourire ..

Vous êtes aussi auteur et vous voulez être interviewé par mes gracieuses jambes ? Venez ici pour avoir quelques idées de ce qu’il faut montrer pour passer sur ma table de kiné.

Rejoignez-nous et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des gracieuses nouveautés !
close
Rejoignez-nous et abonnez-vous à la newsletter pour être informé des gracieuses nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *