fbpx

Interview de Chloé Romengas

Bonjour à toi, ô autrice hypersensible et zèbre, selon l’appellation la plus connue. Nous allons vivre une expérience particulière, tu vas voir, tout va bien se passer. Prends une tasse de tisane aux orties et aux artichauts Bretons bio et vas-y, démarre la lecteur des questions de cette interview particulière.

J’ai pour habitude de proposer des horoscopes humoristiquement novateurs et inspirants pour les étapes importantes de l’année, nous allons donc conduire cet entretien décalé autour des 4 éléments fondamentaux.

FEU – Parle-nous de ce qui t’anime en tant qu’autrice.

 

1. La question du bélier : Parlons de la turbine de ta cervelle, comment arrives-tu à t’ancrer ?
(en pleine mer en la lançant, verrouillé sur une chaise, deux claques pour réhabiter ton corps) 

Explique-nous.

Une bonne respiration, un bureau bien rangé, et ça me permet d’appréhender sereinement le tourbillon dans ma tête !

2. La question du lion : Zèbre, abeille travailleuse, fourmi ou cigale ? Ou tous en même temps ?

Abeille travailleuse, avec quelques rayures ! Je travaille beaucoup, et j’adore ça, mais je fais beaucoup de détours avant de rentrer à la ruche, parfois je me perds un peu en chemin. 

3. La question du sagittaire : Quel est ce plus que tu mets dans tes livres ? Ces petites pincées d’ingrédients qui font craquer les lecteurs ?

Je mets toute ma sensibilité dans mes livres, c’est le seul endroit où je la laisse aller comme elle veut, je ne la retiens pas. Une pincée de créativité, aussi. Quand j’ai une idée d’illustration qui me fait beaucoup rire, mais je ne suis pas certaine qu’elle parle à d’autres, c’est peut-être une private joke entre mes neurones, je la laisse s’exprimer, et chacun pourra l’interpréter à sa manière !

AIR – On va parler de la femme derrière l’autrice
 

1. La question des gémeaux : Quel animal de compagnie adopterais-tu ? Un furet, un rat, une chouette, une tarentule ?

Aucun de ceux-là, je reste fidèle à mes chats, mais si je pouvais, je recueillerais 15 chats supplémentaires !

2. La question de la balance : Comment réagis-tu face à un bruit que tu détestes ? (produit par un élément ou une personne extérieure que tu ne peux pas arrêter, bien sûr, comme un cliquetis de stylo, un mâchonnement de chewing gum, …) et une couleur ou une odeur ?

Aaaah les bruits de bouche. Je me crispe, je me tends, je n’entends plus que ça, alors j’essaye de chanter dans ma tête pour penser à autre chose, et petit à petit j’arrive à ne plus me concentrer dessus. 

3. La question du verseau : Peux-tu te laisser porter si on t’emmène dans un endroit inconnu, les yeux bandés ?

Oui, mais seulement si la personne qui m’emmène me connaît bien. Je suis un chat noir, il peut m’arriver tout et n’importe quoi, alors je me laisse porter seulement si la personne qui me porte est au courant que rien ne se passera comme prévu, et emporte avec elle une trousse à pharmacie 😉 Après, je savoure la découverte de cet endroit inconnu et l’aventure imprévue.

TERRE – Parlons de tes livres et des arbres qui les fabriquent. 

1. La question du taureau :Comment gères-tu ton inspiration ? 

Si elle est en panne, que fais-tu pour la rappeler à toi ? (marcher, prendre un bain de boue, courir nue dans les champs)

Si je sens qu’il s’agit d’un manque d’inspiration, je sors marcher au bord du lac, je vais au cinéma, voir une expo, j’écoute de la musique, je regarde un documentaire, je lis. Je m’évade hors de mon quotidien pour nourrir ma réflexion, et provoquer les idées.

2. La question de la vierge : Aimerais-tu que l’on créée un cours de potions à l’école, comme dans l’école du sorcier Harry Potter ? Oui, avec un professeur comme Severus Rogue, c’est la base.

Oh oui oui oui oui oui, on pourrait faire des potions super colorées, pétillantes, avec des pouvoirs. Je veux bien retourner à l’école si on instaure le cours de potions. 

3. La question du capricorne : Comment réagis-tu avec ceux qui détestent tout et descendent ton livre juste pour aller à contre-courant ? Vaudou, mauvais-sort ou mépris ? L’étouffer avec ton coussin de colère ? Lâche-toi, ça peut servir d’avertissement à ceux qui liront. (non, les zèbres ne sont pas tous gentils, tordons le cou à cette idée de suite)

Avant, je me cachais sous mon coussin de tristesse. J’étais triste d’avoir déçu quelqu’un. Je n’en voulais pas à la personne qui avait détesté mon livre et me l’avait dit, je m’en voulais à moi de ne pas l’avoir satisfaite. Et puis, à un moment donné, il faut bien sortir de sa cachette pour reprendre son inspiration. Et en relevant la tête, j’ai vu les centaines de personnes qui, elles, avaient aimé mon livre. Elles m’envoient des mots adorables et ça m’aide à regarder mon coussin sans me cacher en dessous quand je reçois une critique négative maintenant. On ne peut pas plaire à tout le monde, tant pis. 

EAU – Autrice certes, Lectrice aussi ? 

1. La question du cancer : Aimes-tu les films d’horreur ? Ou les romans psychologiques qui font peur ?

T’arrive-t-il de pleurer avec des personnages ou de crier en même temps qu’eux ? Fuis-tu les douches suite au film de Hitchcock ou les voitures suite au livre Christine de S. King ?

Autant j’adore pleurer, crier et rire avec les personnages des romans psychologiques qui font peur, autant les films d’horreur c’est juste pas possible ! Je ne peux même pas regarder une bande annonce, ni le générique. J’ai vraiment trop peur.

2. La question du scorpion : Combien de livres en cours ? En écriture ? En lecture ?  Un à la fois, ou plein avec un ordre de préférence ?

Actuellement, 5 livres en cours de lecture ! Un roman en français, un roman en anglais, et trois livres sur des sujets spécifiques pour nourrir mes recherches et ma réflexion.

Côté écriture, un par un. Je termine un livre, et le prochain se construit dans ma tête, mais aucun squelette n’est écrit pour le moment. 

3. La question du poisson : Quelle voix préfères-tu pour te lire une histoire (avant de dormir ou en plein journée, au choix) ? Celle de Barry White, Bohort de Kaamelott ou Johnny Halliday ? 

Celle de Marlène Jobert, sans hésitation 🙂

Oui je sais, elle est pas dans la liste, mais Marlène Jobert ! (là, émoji avec des coeurs dans les yeux !)

Tu as aimé cette interview ? Retrouves-en d’autres sur cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.