Notice pour calmer ses nerfs

A la base, cette notice devait être un post rapide sur un réseau social pour m’amuser à donner un conseil de musique à écouter aux parents qui veulent se défouler. Puis… Je me suis dit que le sujet allait prendre du temps, donc, j’ai décidé d’un article. Ensuite, j’ai pensé que cette play-list pourrait s’appliquer à d’autres personnes, qui ne sont pas parents, mais qui pourraient avoir besoin de mes conseils éclairés pour un bon vidage d’humeur.

Voici donc les différents titres que j’avais choisis pour cet article :

Notice pour toute personne énervée contre une (ou plusieurs) autre personne (s)

Notice à l’usage des parents énervés contre leurs enfants.

A appliquer pour parent ou enfant de tout âge.

Pour les parents :

Pour commencer, je te mets dans la situation :

Ta précieuse descendance, pour laquelle tu es encore allé(e) chercher un accessoire indispensable, comme une paire de chaussures, un vêtement, histoire que ce précieux enfant n’aille pas à l’école mal équipé(e ), alors que tu aurais préféré buller dans ton canapé avec un bon bouquin, t’a encore énervé(e ) pour une raison complètement fallacieuse. Oui, je sais, il faut encore leur rappeler régulièrement qui commande à la maison.
Oui, je vois déjà une profusion de encore.

Voix off de l’assistant : – Puis-je me permettre de …
Gracieuse : – Toi, tu ne te permets rien, sale gosse, va ranger ta chambre, Maman se charge de ranger le reste.
Assistant : – Mais je…
Gracieuse : – File ou je te range dans le chalet, pendu à un crochet.
Donc, chers lecteurs, lectrices, parents ou toute personne s’occupant d’autres personnes plus jeunes, prétendant que vous n’y connaissez rien, vous êtes trop vieux, prenez note de cette play-list défouloir.

Pour les autres lecteurs et lectrices qui ne sont pas concernés par la situation :

Situation : Tu veux quelle situation bien irritante pour les nerfs ? Un collègue du boulot, un vieux au supermarché ou un chauffard que tu insultes dans la voiture ? Allez, c'est bon, nous pouvons démarrer.

Recevoir mes gracieusetés

Une fois par mois, tu seras informé des nouveautés du site, des textes et des lectures. Nous pourrons partager sur tes préférences et tes avis sur ces livres !

Voici les conseils de la Gracieuse, DJette à ses heures perdues. Quelques morceaux à écouter, pour danser ou même chanter, pourquoi pas ? Il(s) t’ont fait bien … T’as compris, ils peuvent bien supporter tes hurlements tribaux. (si tu es dans le cas de personnes qui sont dans le logement. Sinon, heureux sont-ils, parce que ça va déménager).

Commençons donc par Shout du groupe Disturbed. Mais ne crie pas vraiment, hein ! Quoique ? Vas-y, fais-toi plaisir. Poursuis avec un petit back in black, de ACDC, ça fait toujours du bien. Allez hop ! Donc, fais-toi plaisir en ramassant les chaussures. En rythme, s’il te plaît.

Ces pompes, il faut bien les ranger, alors, sur quelle musique vas-tu le faire ? Nirvana : heart shaped box, d'office !  Oui, lance-les en rythme, tu vas voir comme ça vide les nerfs. Encore une ! Non, pas sur le lustre ! Comment vas-tu expliquer ça demain ? Attention aux verres ! Pas les carreaux ! Sur le sol ! Bon, on change de musique, j’ai compris.

Que dis-tu d’un petit System of a down, avec un bon Toxicity pour les faire voler à la machine, tous ces vêtements qui traînent ? Evite la température de 90°C pour la machine, il y a peut-être des vêtements à toi dedans, prudence !

D’accord, tu veux le niveau supérieur parce que tout n’est pas sorti. Mais comme je te comprends ! Allez, lance un bon Symphony of destruction de megadeth.

T’es dans la vaisselle ? Ce n’est peut-être pas le moment de monter sur une autre piste ? Si ? Alors vas-y, clique sur Down with the sickness de Disturbed. Ah ben oui, on n’est pas là pour rire ! Il faut que ça sorte, non ? Arrête la vaisselle de suite ! Tu as encore en avoir besoin ! Pose ton éponge et vas-y, secoue la tête en rythme. Ouah ah ah ! Encore un coup ! Ouh ouh !

Tu la sens, cette rage qui sort ? Eh ben continue à bouger ! Passe à Nine inch nails, The hand that feeds, tu vas voir que ça permet de remuer les hanches. Lève les bras, non, pas avec l’éponge mal essorée ! Pfff, il faut tout t’expliquer ! Repose l’éponge doucement ! Et vas mettre un bon walk de Pantera.

L’énergie monte ? Bien, alors reprends une bonne dose de Nirvana, ça fait toujours du bien aux oreilles ; Smell like teen spirit. Ah, ça va mieux, non ? Ne t’inquiète pas, j’en ai encore sous le coude. Attention, prépare-toi ! Il faut au moins écouter une fois Killing in the name de Rage against the machine ! Pourquoi ? Parce que c'est le défouloir ultime pour moi. Tu cries fuck ! Tu beugles, tu le clames à fond, et rhaaa ! Ce que ça soulage ! 

Maintenant, la pression redescend un peu ? Alors passons à un joli Megahertz : Jagdzeit. Ce morceau a une connotation sexuelle évidente. Si tu as ton (ta) partenaire de vie sous la main, je ne te fais pas de dessins. Vous saurez vous défouler ensemble dans une danse à deux, version kama sutra. Vous pourrez libérer plein d’hormones parce que l’acte participe donc à l'élimination des toxines, augmente le rythme cardiaque, active la circulation sanguine et muscle le cœur. Alors je ne te dis pas si tu fais ça avec un(e) kiné !
Bon, si tu es célibataire, tu peux utiliser tinder pour un service rapide, mais je ne garantis pas la qualité de la prestation.
Voix off de l’assistant : – GRACIEUSE ! Je pars cinq minutes et vous voici encore occupée à parler de manière débridée ! Je tiens à vous signaler que ma chambre est rangée, en passant, Maman a vérifié.
Gracieuse : – Tu tombes à pic. Veux-tu parler des accessoires pratiques pour terminer un boulot qui aurait été mal fait ?
Assistant : – Eh bien, nous pourrions parler à nos chers lecteurs et lectrices de Splipknot pour exprimer cette double frustration, non ? Plus rapide et souvent efficace : psychosocial.
Gracieuse : – Attention néanmoins à ne pas entamer un pogo avec les meubles ou l’étendeur à linge. Il aura mal, mais toi aussi. Alors comment expliqueras-tu ça aux urgences ? Veux-tu figurer dans leur bêtisier ? Non ?
Morceau suivant.

Assistant : – L’assistant vous propose de redescendre en douceur avec 7 nations army de The White stripes. Il est évident que tu dois bouger ton corps, lecteur lectrice, et agiter le fondement et les bras en rythme.
Gracieuse : – En braillant Po Po Po Po Po ! C’est la base !
Assistant : – Ne pensez-vous pas que nous donnons l’image d’un couple infernal, ici ?
Gracieuse : – En couple, nous ? As-tu une nouvelle à m’apprendre ? C’était pendant que je dormais ? Est-ce une demande ?
Voix off de l’assistant : – Ahum ! Watch out for this, de Major Lazer, ce sera bien. Je n’oserais dire un :   « Gracieuse, sors de ce corps » tout de suite, car je pense que les esprits sont déjà bien assez échauffés ainsi.
Gracieuse : – Alors terminons notre redescente en beauté avec un Murder she wrote de Shaka Demus & Pliers !
Assistant : – Ah, Maman m’appelle ! Je file !
Gracieuse : – Viens danser avec moi ! Au pied !
Assistant : – Que sera le prochain morceau ? Comment j’ai tué mon assistant durant une danse ?
Gracieuse : – Tu as raison, voici une petite dernière qui rappellera probablement de jolis souvenirs aux plus anciens de nos lecteurs et lectrices ! Terminons en beauté avec Murder on the dancefloor, de Sophie Ellis Bextor.

Retrouve d'autres notices si tu en veux plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscris-toi !Et partageons autour des livres

Rejoins-nous pour recevoir mensuellement les doses de Gracieuse. Tu y trouveras des retours de lecture, des nouveautés sur les livres et d'autres sujets !